Le journal économique les Echos annonce dans son édition de ce matin que la rémunération du Livret A devrait remonter au moins à 1,5% au mois d'août. Le ministre du budget François Barouin a confirmé cette revalorisation attendue du livret A ce vendredi matin sur l'antenne de France Info.

« Maintenu à un taux plancher historique de 1,25% depuis un an, le Livret A devrait voir son taux remonter à 1,50%, voire 1,75% à partir du 1er août, à la faveur du retour de l'inflation », note Les Echos dans son édition de ce vendredi matin. « Après dix-huit mois d'érosion continue de sa rémunération, le produit d'épargne préféré des Français retrouvera ainsi un rendement réel positif », souligne la quotidien économique.

« Deux fois par an, le 15 janvier et le 15 juillet, le niveau de rémunération du Livret A est en effet calculé selon une formule mathématique fondée sur l'évolution des taux courts du marché, d'une part, et sur celle de l'inflation hors tabac, d'autre part ». Or, l'inflation affiche une remontée sensible depuis plusieurs semaines et le livret A a conservé son taux de 1,25%, le plus bas depuis qu'il a été créé.

Le taux suivra l'inflation à 1,50% ou 1,75%

Interrogé pour savoir si la rémunération du placement préféré des Français allait augmenter, François Baroin, ministre du Budget a répondu qu'elle « va suivre le coût de la vie. Donc elle sera alignée à cette évolution qui sera plutôt positive ».

La décision de cette revalorisation sera prise fin juin, a expliqué le ministre notant qu'« Il y a une espèce de parallélisme des formes. Donc si c'est (l'inflation, ndlr) 1,50 ce sera 1,50, si c'est 1,75 c'est 1,75 ».

Investissez dans les PME françaises - 9 plateformes comparées

Les sommes déposées sur le Livret A se montaient à 187,7 milliards fin avril. Bloqué depuis le 1er août 2009, le taux du Livret A est à 1,25%, le plus bas niveau depuis sa création, en 1818.