Le gouvernement va demander un effort supplémentaire à TotalEnergies afin qu'il prolonge ou augmente la remise carburant de 10 centimes par litre qu'il avait mise en place en complément de celle de 18 centimes appliquée par l'État, a indiqué lundi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

« Je vais demander au patron de TotalEnergies Patrick Pouyanné de faire à nouveau un effort parce que le prix du carburant reste très élevé », a affirmé Bruno Le Maire sur RMC/BFMTV, indiquant qu'il doit rencontrer lundi matin le PDG du géant pétrolier.

« Tout l'effort ne peut pas reposer uniquement sur l'État », a encore ajouté le ministre, au moment où l'exécutif finalise son projet de loi sur le pouvoir d'achat et un budget rectificatif qui prévoient plusieurs mesures, dont la prolongation en août de la remise carburant de 18 centimes instaurée au 1er avril.

Un nouveau dispositif toujours en réflexion

Le gouvernement réfléchit en parallèle à un nouveau dispositif plus ciblé sur les gros rouleurs pour prendre le relai de cette aide.

TotalEnergies avait d'abord en février dernier appliqué une remise de 10 centimes au litre dans ses stations services en zone rurale, avant de l'élargir à toutes ses stations le 1er avril.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

« Je souhaite que TotalEnergies poursuive cet effort, et pourquoi pas l'augmente », a indiqué M. Le Maire.