Alors qu'elle devait prendre fin le 31 juillet, la remise de 18 centimes par litre de carburant sera bien prolongée en août, a fait savoir le président Emmanuel Macron.

C'est une nouvelle qui devrait ravir tous les vacanciers et en particulier les aoûtiens : tout le monde aura le droit à une ristourne sur le prix des carburants pour son départ en vacances.

Ce n'était pas forcément gagné, à entendre le ministre de l'Économie il y a quelques semaines : « Le problème de la ristourne à 18 centimes, c'est qu'elle profite à tout le monde, quel que soit votre niveau de revenus », expliquait Bruno Le Maire.

Emmanuel Macron confirme le maintien cet été

Reste que la mesure, aujourd'hui prévue pour durer jusqu'au 31 juillet, ne pouvait pas disparaitre pour les vacanciers du mois d'août. Si le gouvernement annonçait réfléchir à de nouvelles mesures plus justes, la remise globale de 18 centimes devrait survivre au moins jusqu'à la fin de l'été, à en croire Emmanuel Macron.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Dans un entretien donné à plusieurs titres de la presse quotidienne régionale vendredi dernier, dont Ouest-France, le président de la République a confirmé le maintien de cette mesure. L'aide devrait cependant évoluer dès cet automne pour devenir plus ciblée et avantager les « gros rouleurs. »

Carburant : Total promet un nouveau geste de 10 centimes

Emmanuel Macron a également été interrogé sur une autre mesure qui pourrait bientôt toucher les automobilistes : la fin du retrait de points pour les excès de vitesse de moins de 5km/h. Sur la question, le chef de l'État a indiqué qu'un « travail est en cours. Cette philosophie qui consiste à garder notre exigence en matière de sécurité routière et avoir du bon sens est une bonne philosophie. »