La jeune start-up s'est lancée en 2016 en ciblant les PME et les travailleurs indépendants avant de s'attaquer au marché des particuliers, de la restauration ou de proposer des offres adaptées aux chômeurs. Elle vient d'atteindre le cap des 100 000 clients.

Quatre ans après son lancement, l'assurance santé en ligne Alan a dépassé le cap des 100 000 clients a annoncé sur Twitter l'un des confondateurs Charles Gorintin. La jeune assurtech s'était lancée en 2016 en ciblant les PME et les travailleurs indépendants avant de s'attaquer au marché des particuliers, des employés de la restauration et de l'hôtellerie ou de proposer des offres adaptées aux chômeurs. Selon leur décompte, plus de 7 000 entreprises travaillent avec la start-up qui vante un modèle interne basé sur la transparence des salaires, l'absence de managers ou encore le télétravail.

Sur le modèle des néobanques, Alan promet une grande simplicité d'utilisation via une souscription 100% en ligne en quelques minutes et des procédures dématérialisées et rapides (remboursements en 72h maximum, devis, prise en charge, résiliation, etc).

« Les complémentaires santé ont créé trop de complexité et d’opacité, le système de santé est difficile à naviguer et à comprendre. Nous proposons un service centré sur l'humain, la simplicité et le confort (...) Dans 5 ans, nous voulons avoir radicalement amélioré et simplifié la façon dont nos membres accèdent aux soins dans la plupart des pays d'Europe », expliquent les fondateurs.

En avril 2020, Alan avait levé la somme de 50 millions d'euros, portant le total de ses tours de table successifs à 125 millions d'euros depuis son lancement en février 2016. Dans le même temps, l'assurtech avait ouvert des bureaux en Espagne et en Belgique.

Protégez votre compagnon grâce à notre comparateur d'assurances animaux

A compter du 1er décembre, il sera possible de résilier une complémentaire santé « sans frais et à tout moment » après après la première année du contrat.