En 2022, les soldes d'été se dérouleront du mercredi 22 juin au mardi 19 juillet pour l'ensemble des départements de France métropolitaine. Trois départements font cependant exception à la règle.

La nouvelle est tombée. Cette année, les soldes d'été se dérouleront du mercredi 22 juin au mardi 19 juillet pour l'ensemble des départements de France métropolitaine. Seule exception à ce calendrier national décidé par le ministère de l'Economie et des Finances, les Alpes-Maritimes, les Pyrénées-Orientales (du 6 juillet au 2 août) et la Corse (du 13 juillet au 9 août).

Comme c'est désormais la règle, les soldes se dérouleront sur 4 semaines contre 6 semaines auparavant.

Le calendrier dans les Outre-mer est lui bien différent :

  • La Guadeloupe (971) : du samedi 24 septembre au vendredi 21 octobre ;
  • la Martinique (972) et la Guyane (973) : du jeudi 6 octobre au mercredi 2 novembre ;
  • Saint-Pierre-et-Miquelon (975) : du mercredi 20 juillet au 10 août ;
  • Saint-Barthélemy (977) et Saint-Martin (978) : du samedi 8 octobre au vendredi 4 novembre ;
  • La Réunion (974), ce sont les soldes d'hiver qui se déroulent entre le samedi 3 septembre et le vendredi 30 septembre.

En janvier 2022, les soldes d'hiver, marqués par le Covid, n'avaient pas connu un franc succès. Cet évnement avit été pénalisé par un très mauvais démarrage avec un recul constaté par les commerçants de près de 30% par rapport à l'avant-crise.

Les règles des soldes

Durant les soldes, méfiez-vous des trop bonnes affaires. Certes ils sont une période propice aux prix cassés, mais les commerçants qui les pratiquent doivent respecter quelques règles. Ils ont interdiction notamment, de se réapprovisionner juste avant les soldes pour gonfler leurs stocks : les marchandises proposées doivent être proposées à la vente depuis au moins un mois.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Un produit soldé, par ailleurs, est un produit comme un autre : il bénéficie des mêmes garanties. Soldé ou non, le bien doit être remplacé ou remboursé s'il comporte un vice caché. Le vendeur est également tenu de proposer la réparation ou le remplacement du bien non conforme dans les 2 ans après l'achat, ou à défaut de le rembourser.

Connaissez-vous la garantie légale de conformité ?