Après Casino et Monoprix, Carrefour va proposer un abonnement à 5,99 euros par mois en échange d’une réduction des prix de 15% sur ses marques distributeurs. Testé d’abord dans 21 magasins, le dispositif pourrait s’élargir en 2022.

C’est une pratique qui prend de l’ampleur. Le 20 septembre, Carrefour va lancer en France un service d’abonnement à 5,99 euros par mois, sans engagement de durée, permettant d’obtenir 15% de réduction sur la vingtaine de marques distributeurs de l’enseigne. Selon les informations du magazine spécialisé LSA, près de 7 000 références de produits de grande consommation sont concernées.

Avantage : cette offre est cumulable avec les autres promotions et primes de fidélité proposées par l’enseigne. Ainsi, le client porteur de la carte Pass (14 euros par an), pourra profiter d’un abonnement à 4,83 euros par mois. Ce dispositif sera d’abord testé dans 21 établissements (hypermarché, supermarché, proximité et drive) de Rouen et sa périphérie. Selon l’enseigne, une fois le bilan de l’opération réalisée, à la fin de l’année, un déploiement national est envisageable en 2022.

Fidéliser les clients

Carrefour rejoint ainsi Casino qui avait lancé Casino Max Extra en 2019 pour avoir 10% de remise sur ses courses moyennant 10 euros par mois. « Ce qui signifie qu’il n’est réellement gagnant qu’à partir de 100 euros dépensés mensuellement (et encore hors carburants, livres et corners en hypers !). En clair, le programme de Casino comme celui d’Amazon Prime par exemple est d’abord une stratégie de rétention du client. Dès lors qu’il est enrôlé dans le programme, le client a en effet tout intérêt à concentrer ses dépenses dans l’enseigne », explique ce mardi matin Olivier Dauvers, un expert reconnu du monde de la consommation.

De son côté, avec Monopflix, Monoprix vient de développer un système d’abonnement mensuel à 9,90 euros avec une réduction de 10% sur l’alimentaire, l’entretien et l’hygiène. De son côté, Leader Price a lancé le Club Leader Price en début d’année avec là aussi une ristourne de 10% sur plus de 1 000 produits.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Pourquoi autant d’initiatives similaires ? Voici l’analyse de LSA : « Pour la grande distribution, ce principe de l'abonnement est l'outil idéal pour doper ses volumes (et son chiffre d'affaires en cas de réussite) avec une récurrence des achats et un bon moyen de gagner de nouveaux clients intéressés et de fidéliser ses clients (créer de l'exclusivité et les empêcher d'aller voir ailleurs...). N'oublions pas qu'un abonné, dans une logique de rentabilité, a tendance à privilégier le service pour lequel il paye et à l’utiliser au maximum ».

Leclerc, Carrefour, Lidl… 8 conseils pour éviter les pièges au supermarché