Plan du site Rechercher

Assurance : les perspectives 2020 sont négatives (Moody's)

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Moody's
DR

Les perspectives pour le secteur français de l'assurance en 2020 sont négatives, estime jeudi dans un communiqué l'agence de notation Moody's, qui s'attend à une diminution de la rentabilité des assureurs en raison des taux bas.

« Une forte baisse des taux d'intérêt en 2019 réduira le rendement des placements des assureurs IARD (assurance dommages, ndlr) français, qui représentent une part importante de leurs bénéfices », affirme l'agence dans un rapport. « Une hausse modérée des prix, limitée par la concurrence accrue des filiales d'assurance des banques, contrebalancera à peine l'inflation des sinistres et ne compensera pas le recul du rendement des investissements », poursuit-elle.

La dépendance des assureurs dommages au rendement des investissements est plus importante en France que sur les autres marchés, à l'exception des Pays-Bas, car le bénéfice technique (soit le montant total des souscriptions moins celui des indemnisations versées, ndlr) est faible, souligne Moody's.

Des assureurs vie sous pression

Côté assureurs vie, les taux d'intérêts bas ont affecté leur solvabilité en 2019, d'environ 15 à 25 points de pourcentage, réduisant ainsi leur capacité à absorber de nouveaux chocs. Toutefois, leurs bénéfices ont été peu affectés et demeureront résistants en 2020, prévoit Moody's, les assureurs vie ayant notamment la possibilité de réduire le rendement des contrats en fonds euros de leurs clients.

Néanmoins, la baisse des taux accélèrera celle du rendement de leurs placements, entraînant une pression sur leurs bénéfices futurs, à moins que la composition de leurs activités ne change, estime l'agence de notation américaine. Depuis 2012, les assureurs vie en France tentent d'orienter leurs contrats vers les unités de compte, des placements diversifiés potentiellement rémunérateurs mais dont le capital n'est pas garanti, contrairement aux contrats en fonds euros adossés à des placements réputés sûrs comme les obligations d'Etats mais dont les taux d'intérêt ont chuté pour plonger parfois en territoire négatif.

Les unités de compte en repli

Selon Moody's, « aucun changement rapide » dans la répartition de leurs produits n'est à prévoir, d'autant que les contrats en unités de compte pourraient subir une possible volatilité des marchés. Les ventes en unités de compte ont culminé un peu en dessous de 30% en 2017-2018 pour redescendre aux alentours de 25% en 2019, selon de premières estimations fournies par cette étude.

Dans l'assurance santé, les sociétés et mutuelles du secteur sont sous l'étroite surveillance du gouvernement, qui a obtenu l'adoption de plusieurs mesures comme le remboursement intégral de certains prothèses et lunettes, ou la possibilité de résilier des complémentaires santé sans frais et à tout moment. Ces mesures entreront en vigueur dès 2020.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox