L'âge moyen de départ en retraite, qui avait stagné en 2020, est reparti à la hausse l'an dernier, augmentant légèrement à 62,9 ans, a indiqué jeudi la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

Même sans réforme, l'âge de la retraite recule. Il s'est ainsi établi à 62,9 ans en moyenne pour les quelque 650 000 nouveaux pensionnés « de droit direct » (hors réversions) du régime général, selon les derniers chiffres publiés par la Cnav. En 2020, comme en 2019, cet âge moyen était de 62,8 ans, avec des effectifs à peine plus nombreux.

La tendance à l'œuvre depuis 2007 se poursuit donc : en quatorze ans, l'âge moyen de départ a progressé de 2 ans, avec des accélérations brutales sous la présidence de Nicolas Sarkozy, puis une progression au ralenti sous François Hollande et Emmanuel Macron, entrecoupées de plusieurs stagnations (2010, 2013, 2016 et 2020).

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

De quoi nourrir le débat sur une éventuelle réforme des retraites, relancé par le président-candidat Emmanuel Macron, qui souhaite repousser l'âge légal de départ de 62 à 65 ans. Une proposition qui prévoit toutefois de maintenir un départ anticipé pour les « carrières longues », dont plus de 125 000 nouveaux retraités ont bénéficié en 2021.