Les plans d'épargne retraite (PER), créés en France en 2019 dans le cadre de la loi Pacte, font l'objet de nombreux frais et d'une information trop peu lisible, estime un rapport de la présidente du Comité consultatif du secteur financier publié mardi.

Ce constat s'appuie sur une étude commandée à la société Sémaphore Conseil, à qui il a été demandé d'examiner les frais de PER individuels - 34 PER assurance et deux PER compte-titres. Cette étude fait ressortir que les frais de ces produits, « qui incluent les frais des assureurs et les frais des sociétés de gestion, sont nombreux, quels que soient les acteurs et les contrats considérés et cette accumulation de frais pèse sur le rendement des contrats, a fortiori dans un environnement de taux bas », pointe le rapport de la présidente du CCSF, Corinne Dromer.

En outre, « l'information sur ces frais est peu accessible sur les sites internet de nombreux établissements avec des informations très parcellaires, la politique commerciale mise en œuvre par les différents acteurs poussant plutôt le prospect à prendre directement contact avec un conseiller pour bénéficier d'un conseil personnalisé et obtenir les informations tarifaires », est-il ajouté. « Cette absence d'information directement accessible sur les sites internet ne permet pas à un prospect [un particulier qui n'a pas encore souscrit de contrat, NDLR] qui souhaiterait investir pour sa retraite de comparer les tarifs afin de choisir seul son contrat », déplore le rapport.

Comparer une sélection de PER individuels

La nécessité d'une « information complète sur les frais »

Fort de ces enseignements, le rapport recommande aux sociétés financières d'offrir avant souscription « une information complète sur les frais », accessible sur les sites internet des distributeurs, afin de permettre au consommateur de se renseigner par ses propres moyens et ainsi faire pleinement jouer la concurrence tarifaire entre les offres.

Il préconise par ailleurs de communiquer sur les frais totaux, là où actuellement le client « ne dispose jamais de la somme des frais de gestion (frais de gestion du contrat plus frais de gestion du support) ».

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ce rapport a été réalisé à la demande du ministre de l'Économie et des Finance par la présidente du CCSF. Mais ce faisant, « les analyses et propositions qui y figurent n'engagent en aucune manière les membres du comité », instance de concertation où siègent des représentants d'établissements financiers, d'organisations syndicales, de clients et des parlementaires, est-il précisé en préambule.

Plus d'infos : Plan épargne retraite : les frais qu'il faut réussir à comparer