Le déficit global du système de retraite français s'est établi à 13 milliards d'euros en 2020, selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites consulté mardi par l'AFP, contre 25,4 milliards prévus fin novembre, et devrait être inférieur à 10 milliards cette année.

Le trou n'était finalement pas si profond. Après ses premières projections alarmistes de juillet (-29,4 milliards), puis de novembre (-25,4 milliards), le COR a finalement revu le déficit de l'ensemble des régimes de retraites en baisse de moitié.

Le « besoin de financement » du système a ainsi été « de l'ordre de 18 milliards » grâce à une « contraction moins forte que prévu » du PIB (-8,2%). Une fois retranché le versement « exceptionnel » de 5 milliards du fonds de réserve des retraites, au titre d'une vieille « soulte » du régime des électriciens et gaziers, « le déficit s'est élevé à 13 milliards ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

L'effet devrait se prolonger en 2021, avec un déficit projeté entre 0,3% et 0,4% du PIB, soit entre 7 et 10 milliards d'euros. Cela prend aussi en compte « la baisse des dépenses liées à la surmortalité due à la crise sanitaire ».