Epargne retraite : avec 84 000 PER, peut-on parler de grand succès, comme le dit Bruno Le Maire ?

Bruno Le Maire sur BFMTV, jeudi 19 avril 2018
Capture d'écran BFMTV/Youtube

Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé sur BFMTV que 84 000 plans d’épargne retraite ont été ouverts à la fin 2019, trois mois après son lancement. Et présenté ce score comme « le plus grand succès » obtenu pour un lancement de produit financier. Eléments de comparaison.

Ce qu’a dit Bruno Le Maire :

« Ce que nous souhaitons, c’est que tous les Français aient une bonne retraite. Il faut qu’il y ait un socle par répartition, c’est le plus important : que la solidarité soit garantie aux plus modestes, par exemple avec un minimum de retraite à 1 000 euros par mois. Après, si certains souhaitent améliorer leur retraite, et la compléter par des plans d’épargne retraite, pourquoi l’on s’opposerait à cela ? Nous avons développé les plans d’épargne retraite (PER) : c’est le plus grand succès que nous ayons obtenu en termes de création de produits financiers. 84 000 plans d’épargne retraite ont été ouverts entre le 1er octobre dernier et le 31 décembre. Un démarrage très fort qui montre une chose : beaucoup de Français veulent compléter leur retraite par répartition par un PER. »

Le contexte du lancement :

L’ouverture de 84 000 PER au 4e trimestre 2019 est notable dans le sens où peu de grands réseaux ont lancé la commercialisation de ce nouveau produit dès le mois d’octobre. Principal promoteur du PER auprès du grand public : le Crédit Agricole, avec une campagne publicitaire et une mise en avant rapide, courant novembre. La Société Générale et LCL, côté bancaire, ainsi que Aviva, Generali, Groupama ou SwissLife, côté assureurs, ont aussi rapidement proposé ce nouveau produit. Bruno Le Maire a d’ailleurs fixé pour objectif que la commercialisation soit effective dans tous les réseaux de banque et d’assurance « d’ici la fin du 1er trimestre 2020 ».

Lire aussi : Où pouvez-vous déjà ouvrir un Plan d’épargne retraite ?

En revanche, le calendrier de lancement était a priori favorable au PER, puisque l’automne est propice à l’ouverture de produits d’épargne retraite. Les contribuables aisés recherchent en effet chaque année, à la fin de l’année calendaire, à défiscaliser. Et les produits d’épargne retraite permettent de réduire le revenu imposable.

Plus d’infos sur le Plan d’épargne retraite individuel

Combien d’ouvertures pour les lancements précédents ?

PEA-PME. Cette alternative au Plan d’épargne en actions dédiée aux PME et ETI a été lancée en mars 2014. Fin 2014, donc plus de 9 mois plus tard, la Banque de France comptait près de 33 000 plans.

Eurocroissance. Lancé en 2014, le fonds eurocroissance a attendu plusieurs mois, courant 2015, avant d’être commercialisé par les principaux assureurs. La comparaison avec le PER est donc délicate, puisque le calendrier est différent, mais la Fédération française de l’assurance (FFA) annonçait 123 000 contrats avec un fonds eurocroissance fin 2015, environ un an après le véritable lancement opérationnel du produit.

Vie-génération. Produit de niche, destiné aux très gros contribuables, ce contrat d’assurance vie n’a séduit que 2 000 souscripteurs fin 2015, environ un an après son lancement. Le décollage n’a jamais eu lieu : la FFA compte moins de 4 000 contrats fin 2018.

Combien d’ouvertures pour les produits d’épargne retraite ?

Ces dernières années (cas particulier de l’année blanche 2018 mis à part), la FFA recense plus de 60 000 souscriptions par an de contrats retraite dits « Madelin », réservés aux indépendants. Et plus de 100 000 ouvertures de Perp par an, avec un pic à 113 000 souscriptions en 2016.

Or, sans même compter les PER entreprise, qui vont prendre le relais des plans d’épargne salariale Perco, le PER individuel est destiné à prendre la succession du Perp et du Madelin ! Deux produits qui sont plus massivement souscrits en fin d’année, de septembre à décembre. Le lancement du PER est donc probablement un succès mais, potentiellement, le démarrage aurait pu être meilleur… Le « plus grand succès », comme l’indique Bruno Le Maire ? Pas sûr.

Lire aussi : Madelin, Perp ou nouveau PER : lequel choisir ?

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Janvier 2020