Alors que le bitcoin est en net recul depuis son record de début novembre, Jean-Martial Lefranc décrypte l'actualité de la principale cryptomonnaie. Pour le co-auteur du livre « Bitcoin pour les Nuls », le bitcoin reste un excellent moyen de mettre un pied dans le monde des cryptomonnaies.

Le bitcoin joue aux montagnes russes. Après avoir frisé les 69 000 dollars, il vient de repasser sous le seuil des 55 000 dollars ce vendredi. Malgré tout, pour Jean-Martial, co-auteur du livre Bitcoin pour les Nuls, le bitcoin n'a pas fini de surprendre les investisseurs.

Quelle est selon vous l'utilité du bitcoin ? Est-ce un moyen de paiement ou un moyen d'épargne ?

Tout dépend du pays. Le bitcoin peut-être un moyen d'échange ou de paiement dans un cadre où les banques seraient déficientes. C'est le cas dans des pays où la monnaie locale est très faible, comme le Honduras, dans des pays qui font l'objet de sanctions internationales ou qui surveillent de très près leurs citoyens (à l'image de la Chine). Dans les démocraties occidentales, c'est plutôt un outil d'épargne. Mais ce qui est intéressant, c'est l'aspect « plaisir » du bitcoin. On prend plaisir à spéculer et à suivre des variations de cours qui sont spectaculaires. C'est comme un manège à sensations, cela procure des émotions. À mon sens, cela explique en grande partie le succès du bitcoin.

Le bitcoin doit donc être pris comme quelque chose de ludique plus que comme un vrai moyen d'investir ?

Je pense que le premier bénéfice du bitcoin aujourd'hui, c'est son aspect ludique et le fait qu'il permette aux gens de s'intéresser aux cryptomonnaies. Il faut accepter de dire que c'est un investissement plaisir, même si à mon avis ce n'est pas non plus un placement si risqué que cela à moyen terme. Plus vous avez de gens qui s'intéressent au bitcoin, plus sa valeur monte. Plus elle monte, plus l'intérêt autour du bitcoin augmente. C'est un cercle vertueux.

Bitcoin : à quoi ça sert au quotidien ?

Après avoir atteint un seuil historique (69 044 dollars le 10 novembre 2021), le bitcoin se négocie désormais sous les 55 000 dollars. Est-ce le moment de tout vendre ?

Ce n'est pas vraiment une question de timing mais plutôt d'exposition. Si vous avez investi 80% de votre patrimoine en bitcoins, vous allez peut-être vouloir vendre. Mais si vous avez 3% de patrimoine dedans, il vaut mieux le garder et voir où cela va aller d'ici deux ou trois ans. Personnellement, je ne pense pas que le bitcoin ait atteint son sommet, cela va continuer à monter de manière significative dans les années qui viennent.

Le bitcoin est-il mort ?

Comment expliquer ces importantes fluctuations ?

L'effet de fluctuation a plusieurs origines. Tout d'abord, il y a un effet de réseau très important, qui fait que tous les mouvements sont amplifiés car les gens qui en possèdent échangent beaucoup entre eux. La deuxième chose, c'est que le marché n'est pas très transparent. Quand Elon Musk annonce qu'il va vendre 10% de ses actions Tesla, tout le monde est au courant. On sait pourquoi le cours fluctue. Quand des gros comptes, qu'on appelle whales (les baleines, ces comptes qui possèdent 1 000 bitcoins ou plus) vendent pour des millions de dollars de bitcoin, il n'y a pas d'annonce préalable. On remarque cependant que l'effet réseau est plus puissant que l'effet « whales ». Il y a un grand nombre de petits porteurs qui vont avoir des réactions très rapides d'achat ou de vente en fonction du cours.

Le nombre limité de bitcoins (20 999 999,977 unités) joue également sur sa valeur ?

Effectivement, la conception du bitcoin, avec une masse monétaire limitée, entre en compte. Il y a beaucoup de bitcoins qui ont été perdus ou qui se perdent, car les gens n'ont plus accès à leurs clés ou leurs portefeuilles. Il y aurait 20% de la masse de bitcoin qui n'est jamais en mouvement. Au-delà même de la limitation initiale, la perte de bitcoins rend la cryptomonnaie plus rare et donc plus chère.

Bitcoin : ne touchez pas à votre Livret A pour en acheter !

Comment « bien » acheter du bitcoin si on est débutant ?

Je pense qu'il faut maintenir un patrimoine équilibré, ne pas tout mettre dans le bitcoin. Il faut faire attention, comme dans tous les types de placement. Il faut jouer ce qu'on est prêt à perdre, mais surtout être patient. Il faut aussi trouver une bonne plateforme pour acheter.

Est-il trop tard pour acheter du bitcoin ?

Non, pas si l'objectif est sur le moyen ou le long terme. La meilleure façon de s'intéresser aux cryptomonnaies, c'est d'en avoir un peu. On peut en acheter à tout moment pour se mettre dans le bain. Force est de constater que tous les gens qui ont attendu des fortes baisses ces derniers temps continuent d'attendre.

Bitcoin : les sites sécurisés pour trader dans notre comparatif exclusif
Faut-il aujourd'hui se diriger vers d'autres cryptomonnaies ?

Tout dépend de votre profil. Si vous êtes vraiment calé et que vous comprenez ce que peut apporter tel ou tel coin, ça peut être intéressant de se positionner et de parier très en amont sur une autre cryptomonnaie. Cela reste un pari risqué. Pour les gens qui veulent juste s'amuser et avoir un peu de crypto, c'est compliqué de choisir autre chose que le bitcoin. De toute façon, la corrélation entre le bitcoin et le reste du marché crypto est quand même très forte. Le bitcoin reste, de très loin, la cryptomonnaie qui a la plus forte notoriété.

Le comparatif des plateformes pour acheter du bitcoin