Et la star des produits bancaires et financiers est... le compte courant ! Comme en 2020, la crise sanitaire permet à une partie des Français d'accumuler un surplus d'épargne. Certains la placent à long terme. D'autres non. En 9 mois, en 2021, les Français ont accumulé pas moins de 43 milliards d'euros sur leurs comptes de paiement.

« Le placement numéro 1 est un non-placement », expliquait début octobre Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de l'épargne, dans une note d'analyse sur la « cagnotte Covid ». Il appuyait sa réflexion sur les montants records d'argent accumulé sur les comptes courants, des records battus chaque mois depuis mars 2020. Ce « non-placement » est donc le compte courant. Et la dernière publication de la Banque de France sur l'épargne des ménages le confirme une nouvelle fois.

Certes, cette année, le Livret A tout comme l'assurance vie attirent l'épargne des Français... Il n'empêche : malgré tout, comme en 2020, le compte courant reste le produit numéro 1. Dans sa publication trimestrielle sur l'épargne des ménages, la Banque de France annonce 58 milliards d'euros en plus en 2021 (de janvier à septembre) en numéraire et dépôts à vue, ce qui désigne l'argent conservé chez soi ou qui « dort » sur les comptes courants. Les ménages gardent ainsi 757 milliards d'euros « sous le coude », sans le placer à moyen ou long terme, un montant qui n'était « que » de 614 milliards d'euros fin 2019 avant la crise sanitaire.

Pourquoi les Français amassent les billets sous leur matelas

Plus de 17 200 euros par ménage sur les comptes courants

Combien les ménages français gardent-ils précisément au chaud sur leur compte courant ? La Banque de France offre plus de détails sur les seuls dépôts à vue des particuliers : 43 milliards d'euros en plus sur les comptes courants en 9 mois, en 2021, ce qui porte l'encours global amassé sur ces comptes de paiement ou autres comptes-chèques à 511,6 milliards d'euros fin septembre 2021.

A titre de comparaison, l'assurance vie affiche une collecte nette de près de 16 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de 2021, et le Livret A une collecte nette légèrement inférieure à 20 milliards d'euros.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Début octobre, croisant les statistiques les dépôts à vue et le nombre de ménages recensés en France par l'Insee, Philippe Crevel avançait l'illustration suivante à propos des comptes courants : « L'encours a atteint 509 milliards d'euros à fin juillet soit plus de 17 000 euros par ménage. Avant la pandémie, ce montant était de 14 000 euros et avant la crise financière de 2008, de moins de 7 000 euros. » A fin septembre 2021, le montant moyen des économies amassées sur les comptes courants de chaque ménage français dépasse 17 200 euros !

Comptes courants des ménages en France

Compte courant : que fait ma banque avec mon argent ?

Comme l'ont montré de nombreuses études sur les inégalités renforcées par la crise sanitaire, cette « épargne Covid » ne concerne dans les faits qu'une minorité de Français - environ un quart de la population - qui a donc beaucoup amassé pendant la crise faute de consommer. La faiblesse des rendements des placements sans risque (Livret A, fonds en euros de l'assurance vie, etc.) n'incite pas à y amasser ses économies, ces produits ne protégeant plus de la hausse de l'inflation fin 2021. Or les Français tiennent à conserver un matelas financier sur des produits disponibles et peu risqués face aux incertitudes sanitaires et économiques... L'évolution de ce « surplus d'épargne » dépend selon une récente analyse de la Banque de France de la reprise économique, du marché du travail et de la confiance des Français en l'avenir : si les signaux sont au vert, les économistes de la Banque de estiment qu'une importante partie de l'épargne Covid pourrait être consommée d'ici 2023.

Livret A : 3 placements garantis qui font jusqu'à 5 fois mieux

Les comptes courants des Français, en 2021, en chiffres

  • 757 milliards d'euros en numéraire et sur les dépôts à vue fin septembre 2021, contre 614 milliards d'euros fin 2019
  • 512 milliards d'euros sur les comptes courants (dépôts à vue des particuliers) fin septembre 2021, contre 469 milliards fin 2020 et 412 milliards en février 2020 avant la crise sanitaire
  • 43 milliards d'euros en plus sur les comptes courants en 9 mois en 2021, et 100 milliards d'euros en tout depuis le début de la crise Covid-19.

Sources : statistiques mensuelles de la Banque de France, étude trimestrielle « Épargne et Patrimoine financiers des ménages » et Insee (29,7 millions de ménages recensés en France fin 2018, 27,3 millions fin 2008).

Les meilleurs livrets bancaires