Le montant moyen des abondements aux Perco et Plans d’épargne entreprise (PEE) a atteint 1.070 euros en 2013 selon le baromètre du partage du profit publié la semaine passée par Eres. Ce matin, le cabinet a ajouté une nouvelle information : la part de grandes entreprises proposant d’abonder les Perco a fortement augmenté en un an.

Lancé en 2003, le Perco est désormais disponible dans 71% des grandes entreprises du panel sondé par Eres (1), contre 50% en 2011. Mais toutes les entreprises ayant mis en place un Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) ne proposent pas pour autant l’abondement, c’est-à-dire d’effectuer des versements en complément de ceux réalisés par le salarié.

En 2012, 21% des grandes entreprises françaises sondées par Eres et ayant mis en place un Perco proposaient d’abonder les plans de leurs salariés. En 2013, selon des statistiques publiées ce mercredi, cette part est montée à 35%.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

L’abondement des Perco se développe fortement et rejoint ainsi le niveau constaté pour le PEE. En 2012, 42% des grandes entreprises ayant mis en place un PEE proposaient à leurs salariés de l’abonder. Ce niveau est resté inchangé en 2013.

Lire aussi : Epargne salariale : intéressement et participation en baisse, abondements PEE et Perco en hausse

(1) Le baromètre du partage du profit offre des statistiques portant sur les « 82 entreprises qui publient les primes de partage de profit » parmi les grands groupes cotés en France. Toutes les sociétés concernées font partie du SBF 120, un indice bousier mesurant l’évolution de 120 grandes entreprises françaises, dont les 40 du CAC 40. Concernant la proportion d’entreprises proposant d’abonder PEE et Perco, Eres souligne que ses données « sont probablement sous-estimés dans la mesure où l’information sur la présence ou non d’un abondement n’est pas disponible dans un nombre important d’entreprises ».