Les députés du groupe PCF et Verts ont présenté jeudi à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à relever le plafond du livret A de 15.300 à 20.000 euros.

Le livret A plafonné à 20.000 euros ? C’est en tout cas le souhait du groupe GDR (PCF et Verts), qui a présenté jeudi, à l’Assemblée nationale, une proposition de loi pour augmenter le plafond du premier livret d’épargne français, de 15.300 à 20.000 euros.

Depuis la réforme des institutions, l'opposition peut déterminer l'ordre du jour. A cette occasion, les députés ont examiné cette proposition, qui sera discutée lors de la séance du mardi 8 novembre, dans le cadre de sujets sur le logement.

Pour un « service public bancaire »

Cette proposition, intitulée « des mesures urgentes pour le logement », a été défendue par Pierre Gosnat (PCF), qui a notamment demandé le relèvement du plafond du livret A afin de "mieux financer le logement social".

Jean-Jacques Candelier (PCF), a ensuite appelé à la création d’un « service publique bancaire ». « L’argent existe, a-t-il justifié en se référant aux 4,5 milliards de bénéfices de BNP-Paribas, si l’on veut bien se donner la peine de le prendre au privé au service du collectif ».

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Une proposition qui a néanmoins peu de chance d’être votée.