Certains ont déjà touché un remboursement provenant de « DGFiP Finances publiques », d'autres doivent attendre quelques jours... Et ceux qui ont un solde d'impôt à payer devront le régulariser en septembre. Vous êtes perdu ? Pour vous aider à y voir plus clair, l'avis d'impôt 2021 arrive dans quelques jours.

Au final, combien aurez-vous payé d’impôt sur vos revenus 2020 ? Avec le prélèvement à la source, il est devenu un peu plus compliqué de répondre précisément à cette question. La réponse exacte et définitive se trouve dans votre avis d’imposition 2021. Un document que la Direction générale des finances publiques (DGFiP) mettra en ligne à partir de fin juillet, sur son site impots.gouv.fr. Selon votre situation fiscale, la date précise de mise à disposition sur Internet ou de réception sous forme papier dans votre boîte aux lettres peut varier et aller jusqu’à début septembre. Le calendrier ci-dessous vous permettra d’anticiper la réception de l’avis d’impôt.

Votre avis arrivera dans votre espace Particulier sur Internet...Si vous avez choisi de conserver un avis papier, il sera dans votre boîte aux lettres...
Si vous bénéficiez d'un remboursementEntre le 26 juillet et le 6 août 2021Entre le 30 juillet et le 7 septembre 2021
Si vous n'avez (plus) aucun montant à payerEntre le 4 août et 7 septembre 2021
Si vous avez un montant à payerEntre le 30 juillet et le 6 août 2021Entre le 5 août et le 1er septembre 2021

Cet avis d’impôt est à conserver précieusement : il peut en effet vous être demandé pour bénéficier de certaines aides sociales, pour décrocher un logement, un crédit immobilier ou encore pour obtenir une carte bancaire gratuite dans une banque en ligne.

Avis d'imposition : les clés pour comprendre vos impôts 2021

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Faute d'avis disponible, en cas de besoin urgent pour justifier votre situation fiscale, vous pouvez fournir un ASDIR (avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu). Pour la plupart des contribuables, ce document est édité automatiquement dès la validation de la déclaration de revenus au printemps. Pour les foyers non imposables, cet ASDIR, déjà disponible, a même valeur d'avis d'impôt définitif. Dernière alternative à l’avis d’impôt définitif, pour les foyers concernés par la déclaration automatique : fournir une copie de ladite déclaration automatique, qui comporte les mêmes informations qu’un ASDIR.

Impôt sur le revenu : les 5 dates à ne pas louper cet été