La restauration scolaire est bien souvent un poste de dépenses important pour les parents d'écoliers. Plusieurs aides existent cependant pour aider les ménages les plus fragiles à payer la cantine.

Les fournitures, les vêtements, les activités extra-scolaire ou encore la cantine... Pour beaucoup de ménages français, septembre est synonyme de rentrée mais également de très nombreuses dépenses. Selon un rapport publié en 2017 par le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco), la part des parents s'élève à 2,70 euros en moyenne pour un repas en primaire et à 3,30 euros pour le secondaire (collège ou lycée). En moyenne, pour un élève mangeant toute l'année à la cantine, les parents doivent donc débourser près de 500 euros. L'augmentation actuelle des prix ne va rien arranger. Par exemple, à Chennevières-sur-Marne, les tarifs de la cantine vont augmenter de 60% à la rentrée, rapporte RMC.

Inflation : pourquoi la cantine scolaire de vos enfants va coûter plus cher à la rentrée prochaine

Heureusement, concernant la restauration scolaire, des aides existent pour faire baisser la note. Ainsi, « si votre enfant est scolarisé dans une école élémentaire, vous pouvez bénéficier d'une aide », de la commune ou du département rappelle le site service-public.fr, qui invite les parents à se renseigner auprès du directeur d'école, du secrétariat de l'établissement ou auprès de son service d'assistance sociale en début d'année scolaire.

Aides locales, bourse des collèges ou repas à un euro

Pour les élèves scolarisés dans un collège ou un lycée, il existe le fonds social pour les cantines. Cette aide est une enveloppe budgétaire de l'établissement qui permet de prendre en charge rapidement les frais de scolarité pour les parents rencontrant des difficultés financières. L'aide permet une exonération d'une partie voire de la totalité des frais de demi-pension. Certains départements ou régions proposent également des aides spécifiques.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

La bourse des collèges, qui peut être demandée à partir du 1er septembre, peut également payer une partie des frais de restauration. Le site service-public.fr rappelle que pour l'année scolaire à venir, les montants de la bourse de collège sont de 35 euros, 98 euros ou 153 euros par trimestre. L'octroi de cette bourse dépend de vos revenus de 2021. Si vous y avez droit, la demande doit être faite entre la rentrée scolaire et le 20 octobre 2022.

Plafond annuel de ressources à ne pas dépasser pour bénéficier d'une bourse des collèges pour l'année scolaire 2022-2023
Nombre d'enfants à chargePlafond de ressources annuelles 2021
1 enfant 15 951 €
2 enfants 19 632 €
3 enfants 23 313 €
4 enfants 26 993 €
5 enfants 30 675 €
6 enfants 34 356 €
7 enfants 38 037 €
8 enfants et plus 41 718 €

Données du site service-public.fr

Enfin, les étudiants boursiers, mais également les étudiants non-boursiers attestant de difficultés financières graves, peuvent bénéficier cette année encore d'un repas pour 1 euro dans les restaurants universitaires. Les autres étudiants se voient proposer le repas au tarif de 3,30 euros.

Aide de rentrée : qui peut prétendre au pass'sport, l'allocation de rentrée sportive ?