Le montant de la prime d'activité, versée chaque mois à 4,3 millions de foyers, va être revalorisé de 1,8% pour suivre l'inflation.

Après le RSA, c'est au tour de la prime d'activité de bénéficier d'un coup de pouce. Selon Dossier Familial, le montant de cette allocation va progresser de 1,8% dès le 1er avril. Une augmentation destinée à compenser en partie la hausse des prix particulièrement forte observée depuis 6 mois. « Concrètement, cela signifie que le montant forfaitaire maximum pour une personne seule s'élèvera bientôt à 563,68 euros par mois, contre 553,71 euros en 2021 », annonce Dossier Familial. Soit 10 euros de plus par mois dans ce cas de figure. Selon les derniers chiffres de la CAF et de la Drees, le montant effectivement touché est de 185 euros par foyer.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Complément de revenus

Créée en 2016, revalorisée en 2019 suite à la crise des Gilets Jaunes, la prime d'activité est un complément de revenus versé par les Caisses d'allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA). Elle bénéficie à 4,3 millions de foyers, comptant 8,6 millions de personnes au total, qui ont en commun d'avoir des revenus inférieurs à 1,5 fois le Smic (1 800 euros environ) pour un célibataire. Ce chiffre devrait toutefois être beaucoup plus élevé. Selon la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF), au moins 30% des ménages éligibles ne réclament pas la prime d'activité, par méconnaissance ou en raison de la complexité des démarches. Plusieurs candidats à la prochaine élection présidentielle, Emmanuel Macron et Yannick Jadot notamment, ont intégré à leur programme la promesse d'un versement automatique des aides sociales.

APL, alloc', RSA... Découvrez toutes les aides sociales auxquelles vous avez droit