Grève SNCF : la vente des billets bloquée pour le 5 décembre... et les jours suivants

Gare du Nord à Paris
© jag - Fotolia.com

En prévision du 5 décembre, jour de grève interprofessionnelle, la SNCF a d'ores et déjà bloqué les réservations des TGV au moins jusqu’au 6 décembre inclus voire parfois jusqu'au 8. De quoi présager une semaine très compliquée pour les voyageurs.

A partir du 5 décembre, date à laquelle débute la mobilisation contre la réforme des retraites, voyager en train va devenir un parcours du combattant. A la SNCF, la CGT-Cheminots, l’Unsa ferroviaire, Sud-Rail et la CFDT-Cheminots – les quatre syndicats représentatifs – appellent à la grève. Et déjà, les premières répercussions s’observent. « En raison d’une grève nationale interprofessionnelle, le trafic SNCF sera très fortement perturbé sur l’ensemble du réseau du 5 au 8 décembre 2019. Les voyageurs sont invités à privilégier d’autres modes de déplacement », prévient la SNCF sur Oui.sncf, son site de réservation de billets.

« Privilégier ». A vrai dire, la SNCF ne laisse aux voyageurs guère le choix. En effet, il est de toute façon impossible de réserver un TGV et certains Intercités pour les 5 et 6 décembre prochains. Paris-Avignon, Rennes-Paris, Lyon-Paris, et autres Hendaye-Bordeaux, tous les trajets sont affichés « complet » sur Oui.sncf. Une mauvaise nouvelle notamment pour les personnes ayant prévu de se rendre en train à Lyon pour la Fête des Lumières qui débute ce 5 décembre.

Et sur certaines lignes, la pénurie de trains ouverts à la réservation risque de se poursuivre tout au long du week-end, comme les Paris-Londres. La SNCF bloque en effet les réservations d’Eurostar jusqu’au 8 décembre compris. Plus généralement, il en est souvent de même pour les trajets avec correspondances. Oui.sncf ne propose ainsi pas de billet pour rejoindre Bordeaux en partant de Rennes du jeudi au dimanche. En cause une reprise des réservations très très très partielle à partir du samedi 7 décembre. Alors que d’accoutumée une vingtaine de TGV circulent entre Paris et Bordeaux, seuls 3 sont actuellement accessibles à la reservation. De même, pour rejoindre Rennes depuis la capitale, 1 seul trajet est proposé le samedi à l'heure actuelle.

Une aubaine pour les compagnies de bus et les plateformes de covoiturage. Fin octobre, lors de la précédente grève localisée dans l’ouest de la France, les prix de certains BlaBlaBus avaient été quadruplés en quelques minutes. Pour la semaine prochaine, l’inflation est déjà au rendez-vous ! Si vous réservez ce matin votre Paris-Rennes du 3 décembre en BlaBlaBus, le billet vous coûte 11 euros, alors qu’il oscille déjà entre 15 à 50 euros pour un départ le 5 décembre.

Partager cet article :

© MoneyVox / MEF / Novembre 2019