Dès demain, les prix des appels et des SMS émis depuis un pays de l’Union européenne vers un autre Etat membre sont plafonnés, à 19 centimes la minute et 6 centimes le texto hors TVA. De belles économies en perspective ! Illustrations.

Vos enfants poursuivent leurs études en Belgique ou en Allemagne ? Vous avez des proches qui résident au Portugal, en Espagne ou en Suède ? A partir du 15 mai, l’Europe plafonne le prix des communications téléphoniques d’un pays de l’Union européenne vers un autre. Résultat, dès demain, les appels émis depuis votre téléphone fixe ou portable vers un autre pays de l'UE ne peuvent pas vous coûter plus de 19 centimes la minutes, avant application de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) qui est de 20% en France.

L’économie n’est pas négligeable. Illustration, par exemple, pour 2 heures d’appel par mois vers l’Italie, au prix actuel de 47 centimes la minute (1). Votre consommation mensuelle vous revient aujourd’hui à 56 euros. Avec le plafonnement, ces coups de fil ne pourront pas vous coûter plus de 27 euros, soit 2 fois moins !

Le plafonnement concerne aussi les SMS envoyés vers un autre pays européen. Dès demain, ces derniers ne peuvent vous être facturés plus de 6 centimes l’unité, soit 7,20 centimes après prise en compte de la TVA française. Là encore l’économie est importante. A titre d’exemple, Free fait payer actuellement 19 centimes le texto vers l’Europe à ses abonnés mobiles (Free et Free 2 euros).

Un plafonnement qui ne concerne que les particuliers

Pour profiter de cette nouvelle tarification, vous n’avez rien à faire. C’est aux opérateurs qu’incombe l’obligation de se mettre en conformité avec la réglementation européenne. « Les consommateurs doivent donc bénéficier automatiquement du nouveau tarif dès son entrée en vigueur », précise ainsi la fiche d’information de la Commission européenne.

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

Dans le détail, ces nouvelles règles s’appliquent dans les 28 pays membres de l’Union européenne. Elles concerneront également les consommateurs norvégiens, islandais et du Liechtenstein « dès qu’elles auront été incorporées dans l’accord sur l’Espace économique européen », souligne la Commission européenne.

Restriction toutefois : ces plafonds ne s’appliquent qu’aux particuliers. « Les clients professionnels sont exclus de la réglementation des prix en question, étant donné que plusieurs fournisseurs présentent des offres particulièrement attrayantes pour les clients professionnels », justifie la Commission européenne.

Pour mémoire, ce n'est pas la première fois que l'Union européenne se penche sur votre facture de téléphonie. Il y a deux ans, en juin 2017, elle avait interdit la pratique du roaming, c'est à dire la surfacturation pour l'utilisation de son forfait en dehors des frontières nationales. Résultat, dans le cadre d'un usage raisonnable des services d'itinérance, le fait de téléphoner, envoyer des SMS ou encore utiliser internet en Europe ne vous revient pas plus cher.

(1) Tarif appliqué par Bouygues Telecom avec un forfait B&You 20Go au 14 mai 2019.