Lemon Way, établissement de paiement basé à Montreuil, vient de créer une filiale africaine, Lemon Way Africa, dont l’ambition est fournir des services de paiement aux habitants des pays francophones de l’Ouest et du centre du continent.

Conçu en 2007 comme un wallet, portefeuille électronique à destination des particuliers français, Lemon Way a rapidement recentré son activité européenne sur les services de paiement (cantonnement, sécurisation, etc.) à destination des places de marchés web et des plateformes de crowdfunding. En Europe, « la valeur d’usage du paiement mobile n’est pas assez grande par rapport [aux espèces, au chèque et à la carte bancaire] » expliquait à cBanque Sébastien Burlet, fondateur de la société, en décembre 2014. « Et on ne peut pas interdire aux gens d’utiliser leur chéquier ou leur carte ! »

Le contexte est différent en Afrique centrale et de l’Ouest, où les populations sont faiblement bancarisées (11% environ disposent d’un compte bancaire) mais très bien équipées en mobiles. Ainsi, Lemon Way est présent au Mali depuis 2014, où il est associé à la Banque internationale du Mali (BIM), et y compte déjà 750.000 clients, qui peuvent payer et transférer de l’argent depuis leur téléphone.

Objectif 2 millions de clients fin 2016

Ce succès a donné des idées à Lemon Way, qui vient de créer une filiale africaine à part entière, Lemon Way Africa. Basée à Dakar au Sénégal, Lemon Way Africa ambitionne de se déployer dans les pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et d’Afrique centrale (Cameroun, République Centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad). Elle y proposera quatre services distincts : Lemon Money (compte mobile et transfert d’argent), Lemon Cagnotte (cagnotte en ligne), Lemon Funding (financement de projets entrepreneuriaux) et Lemon Market (à destination des places de marché web).

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

« Lemon Way a (…) l’objectif d’atteindre 2 millions de clients à la fin de l’année 2016 », espère Damien Guermonprez, directeur général de Lemon Way, cité dans un communiqué. « Nous sommes fiers d’être une entreprise qui s’inscrit dans une stratégie d’engagement sociétal sur les enjeux bancaires en Afrique ».