Etablissement de paiement spécialisé dans la gestion des comptes de paiement pour les places de marché web et les plateformes de crowdfunding, Lemon Way a triplé son activité en 2015. La Fintech compte encore accélérer en 2016, à l’international notamment.

« Première Fintech française en nombre de clients particuliers » : c’est le statut revendiqué par Damien Guermonprez, le CEO de Lemon Way, dans un communiqué diffusé récemment. Fin 2015, la société créée en 2007 - soit la même année que la directive européenne sur les services de paiement (DSP) qui a permis son essor - dénombrait en effet plus d’1,3 million de clients dans les 11 pays européens où elle est présente (1). 1,3 million de clients, d’ailleurs, qui n’ont sans doute jamais entendu parler de Lemon Way. S’ils disposent d’un compte de paiement chez cette dernière, c’est en effet par l’intermédiaire d’une des 300 plateformes de crowdfunding, sites de cagnottes ou de d’e-commerce qui ont choisi Lemon Way pour gérer leurs flux d’argent.

Plus que les chiffres bruts, c’est la croissance de Lemon Way qui impressionne. En 2015, la Fintech a recruté 203 nouveaux partenaires, triplant ses flux entrants (190 millions d’euros, contre 58 millions en 2014) et quadruplant son chiffre d’affaires (3,8 millions d’euros, contre 1 million).

Un bureau à Londres

Pour accompagner cette croissance, Lemon Way vient d’ouvrir, en plus de son siège social de Montreuil (93), un bureau à Londres, considéré comme l’eldorado des Fintech. Et elle affiche des objectifs de conquête très élevés pour 2016 : porter à 770 le nombre de plateformes web partenaires et à 3,3 millions le nombre total de ses comptes particuliers, afin de tripler à nouveau le total de ses flux entrants (600 millions d’euros). De 11 actuellement, elle compte également étendre son activité à 20 pays.

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

La société Lemon Way, enfin, a des ambitions en Afrique, dans le domaine des paiements mobiles. Partenaire de la Banque internationale du Mali, elle a déjà ouvert 700.000 comptes dans ce pays.

Lire ou relire notre entretien avec Sébastien Burlet, fondateur de Lemon Way : Comment les établissements de paiement accompagnent la nouvelle économie du digital

(1) Outre la France : la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Lituanie et la République Tchèque.