L'Autorité des marchés financiers (AMF) a appelé lundi les investisseurs à la vigilance autour de placements promettant des rendements garantis élevés, proches ou supérieurs à l'inflation.

« L'idée qu'il est encore possible d'obtenir à coup sûr des rendements élevés, et même supérieurs à l'inflation, reste répandue. Méfiance, car les escrocs ne sont pas loin ! », écrit l'AMF dans une mise à jour de ses « repères utiles sur les rendements de l'épargne ».

Après avoir rappelé les taux du Livret A et du Livret d'épargne populaire (LEP), à respectivement 2% et 4,6% depuis le 1er août, l'AMF avance que « toute proposition d'une rémunération plus élevée sur un placement qui serait garanti et disponible cache un risque... ou une arnaque ».

La nécessité d'investir sur le long terme

C'est sur le long terme, soit 10 ans et plus, que l'AMF invite à investir en bourse. A plusieurs conditions : ne pas avoir besoin de l'argent investi avant de nombreuses années, être optimiste pour la croissance économique dans les prochaines années, bien diversifier et investir régulièrement. « Historiquement, un placement diversifié en actions sur 15-20 ans a procuré en moyenne 5 à 7% de rendement par an », continue l'AMF, tout en rappelant que ni le capital et ni le rendement ne sont garantis.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

L'inflation en France, qui s'est accélérée en juillet pour atteindre 6,1% sur un an, le niveau le plus élevé depuis juillet 1985, encourage les épargnants à pister les rémunérations les plus attractives pour limiter au mieux l'impact de la hausse des prix sur le rendement net.

Arnaque au CPF, escroquerie au chèque, fausse cagnotte... Les remèdes face à 7 arnaques courantes