La confiance des ménages vacille selon l’indice de l’Insee tombant de 105 à 102 points. L’étude, réalisée en décembre, montre un pessimisme grandissant concernant le niveau de vie, l’évolution des prix, le chômage ou la capacité à mettre de l’argent de côté en 2020…

« Pensez-vous réussir à mettre de l’argent de côté au cours des 12 prochains mois ? » A cette question, posée en décembre par l’Insee à son habituel panel de ménages (1), une majorité de personnes interrogées (52%) ont répondu par la négative, alors qu’ils n’étaient « que » 50% à se montrer pessimistes sur leur capacité à épargner le mois précédent.

Si une majorité de ménages sondés par l’Insee pensent être dans l’incapacité d’épargner en 2020, ils sont toutefois 55% à juger que la bascule de l’année 2019 à l’année 2020 est un « bon moment » pour mettre de l’argent de côté. Peut-être car l’inquiétude des Français concerne plus les perspectives d’avenir, et d’évolution financière lors des prochains mois, qu’un constat actuel. Paradoxalement, concernant l’épargne, le solde mesurant la capacité d’épargne actuelle remonte très légèrement, d’un point.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

En 2019, plus que le Livret A ou l’assurance vie, les comptes courants ont une nouvelle fois été les produits financiers enregistrant le plus de dépôts. L’année 2020 pourrait s’inscrire dans la continuité…

Lire aussi : Les bons plans pour placer vos étrennes

(1) Sondage mensuel de l’Insee réalisé auprès d’un panel de 2 000 foyers français. Ces derniers sont soumis à une dizaine de questions, ce qui permet d’obtenir un « solde d’opinion » pour chaque question. Sur la base, l’Insee calcule son indicateur global de confiance des ménages.