Le plafond de revenus permettant de bénéficier d’un Livret d’épargne populaire (LEP) est revalorisé traditionnellement au 1er janvier. Un bon moment pour vérifier si vos impôts 2015 vous ouvrent le droit en 2016 à ce livret défiscalisé dont le taux est toujours plus avantageux que le Livret A.

Techniquement, pour ouvrir (ou renouveler) un Livret d'épargne populaire, il faut pouvoir justifier d’un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à un plafond calculé en multipliant par 1,8 le seuil de RFR permettant d’être exonéré de taxe d’habitation. Un seuil qui a été revalorisé de 0,1% cette année.

Ainsi, pour bénéficier d’un LEP en 2016, il faut justifier par son avis d'imposition 2015 d’un revenu fiscal de référence ne dépassant pas 19.255 euros pour une part fiscale, 29.537 euros pour deux parts ou encore 39.818 euros pour trois parts (1).

Plus concrètement, vous pouvez détenir un LEP en 2016 si votre salaire net imposable mensuel (2) ne dépasse pas les montants suivants :

  • 1.782 euros pour une personne seule (soit un impôt 2015, hors réduction ou crédit d’impôt, de 1.338 euros) ;
  • 2.734 euros pour un couple soumis à imposition commune, un célibataire avec deux enfants ou une personne isolée avec un enfant (soit un impôt 2015 de 972 euros) ;
  • 3.686 euros pour un couple marié ou pacsé avec deux enfants (soit un impôt 2015 de 1.136 euros).

9 millions de LEP ouverts

Ces modalités d’accès au LEP sur la base du RFR sont en place depuis le 1er janvier 2014. Auparavant, l'accès au LEP était réservé aux personnes non-imposables ou pouvant justifier d’un montant d’impôt sur le revenu à payer inférieur à 769 euros, quelle que soit la composition du foyer fiscal. Ce seuil correspondrait aujourd'hui à un montant d'impôt de 805 euros, un niveau beaucoup plus restrictif qu'aujourd'hui.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ce changement de règle n'a toutefois pas augmenté la détention du Livret d'épargne populaire : selon l'Observatoire de l'épargne réglementée, il y avait 8,9 millions de LEP ouverts en France au 31 décembre 2014, contre 9,2 millions un an plus tôt.

Voir les caractéristiques du Livret d'épargne populaire

(1) Ces seuils sont différents en Martinique, Guadeloupe et à la Réunion (22.785 euros pour un part, 33.369 euros pour deux parts, 43.650 pour trois parts), ainsi qu’en Guyane et à Mayotte (23.823 euros pour une part, 35.522 euros pour deux parts, 45.803 pour trois parts).

(2) Le salaire net imposable correspond au salaire payé auquel s’ajoutent les cotisations sociales non déductibles ou la part salariale des titres restaurants. Pour obtenir le RFR, il faut déduire du revenu net imposable annuel les frais professionnels (10% sauf option pour les frais réels).