Avec plus de 15 milliards d’euros de collecte nette en seulement neuf mois, en 2015, le Plan épargne logement n’est pas loin de faire jeu égal avec l’assurance et ses 18 milliards d'euros collectés. L’encours du PEL passe même le cap des 230 milliards d’euros d’encours pour la première fois de son histoire.

15,26 milliards d’euros en plus sur les Plans épargne logement en 2015, de début janvier à fin septembre. Dans les archives de la Banque de France, il faut remonter à l’année 1996 pour trouver trace d’une pareille collecte (18 milliards en l’occurrence) sur les trois premiers trimestres.

En mai dernier, l’encours PEL avait battu son record vieux de 10 ans (225,57 milliards en décembre 2005). Depuis, il n’a cessé de grimper, dépassant même le cap des 230 milliards en septembre. A la fin septembre 2015, l’ensemble des PEL pèse ainsi 231,16 milliards d’euros en France.

L’assurance-vie, seul concurrent en 2015

En termes de montant global, le PEL reste très loin des 1.562 milliards d’euros de l’assurance-vie, mais il se rapproche du Livret A et de ses 254 milliards d’euros d’encours (1). En revanche, en termes de collecte nette, le Livret A ne joue pas dans la même catégorie en 2015, puisqu’il collectionne les décollectes mensuelles. Les autres produits d’épargne bancaires pour lesquels la Banque de France livre des statistiques (LDD, livrets ordinaires, LEP, CEL, etc.) affichent eux des évolutions irrégulières depuis le début de l'année.

Conséquence : sur les neuf premiers mois de l’année, le PEL et l’assurance-vie, qui partagent une vocation d’épargne à moyen terme, se détachent très nettement au niveau de la collecte nette. L’assurance-vie ayant, de façon inhabituelle, réalisé plus de 50% de sa collecte nette sur les supports en unités de compte, le PEL fait donc mieux en matière d'épargne garantie, les fonds en euros n'ayant engrangé « que » 8,3 milliards depuis le début de l'année.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Pour rappel, le taux du PEL est actuellement fixé à 2% brut et il faut conserver son plan pendant 2 ans minimum, en l’alimentant régulièrement, pour en profiter. Mais les plans de la génération précédente, ceux ouverts avant le 31 janvier 2015, sont toujours rémunérés à 2,50%.

Lire par ailleurs sur le site : le fonctionnement du PEL

(1) Selon les statistiques Banque de France, à la fin septembre, en additionnant l’encours du Livret A et du Livret Bleu du Crédit Mutuel. Les chiffres de la Banque de France sont très légèrement inférieurs à ceux communiqués chaque mois par la Caisse des dépôts.