Un Français sur cinq affirme ne pas pouvoir tenir une semaine, avec ses économies, en cas de perte de revenus. Une étude Genworth-YouGov montre ainsi que de très nombreux Français ne parviennent pas à se constituer une épargne de précaution.

« En cas de perte soudaine de revenus, combien de temps pourriez-vous vivre grâce à votre épargne ? » 20% des sondés (1) répondent « moins d'une semaine » et 18% « jusqu'à un mois ». A en croire ce sondage, 38% des Français disposent donc au mieux d'un mois de revenus en réserve sur leurs comptes en banque.

Une même part de la population (39%) affirme ne pas parvenir à épargner plus de 20 euros par mois. 31% des sondés estiment pour leur part être en capacité de mettre 20 à 100 euros de côté mensuellement. Les 30% restants parviennent à économiser plus de 100 euros par mois, dont 8% de sondés pouvant épargner plus de 500 euros.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ce même découpage de la population se retrouve au niveau de l'épargne de précaution accumulée. Si 38% des sondés n'ont pas plus d'un mois de ressources en réserve, 35% des Français affirment pouvoir vivre jusqu'à six mois voire un an sur leurs économies. 13% de la population ont 2 ans de revenus voire plus dans les coffres, et les 13% restants ont du mal à juger du niveau de leur épargne.

Lire à propos de l'épargne de précaution : Combien faut-il garder sur ses livrets pour prévenir les coups durs ?

(1) Etude européenne réalisée par SMG Insight-YouGov pour Genworth Lifestyle Protection Insurance. En France, un « panel représentatif » de 1.010 adultes a été sondé en juin 2015.