67% des Français ont déjà entendu parler de l’investissement locatif selon un sondage d’Harris Interactive pour Valority. Mais seulement 31% des sondés voient « très bien ce dont il s’agit ».

Des hommes, de 50 ans et plus, CSP+, déjà propriétaires voire bailleurs et aux revenus mensuels supérieurs à 5.000 euros. Voici les catégories de personnes surreprésentées parmi les sondés ayant déjà entendu parlé de l’investissement immobilier locatif.

Le sondeur a demandé aux membres de son panel (1) s’ils seraient intéressés par un investissement via le « Pinel », le dernier dispositif fiscal d’incitation fiscale à l’investissement locatif. Résultat : seulement 19% de réponses positives. Parmi les sondés tentés par le Pinel, Harris Interactive note que les plus jeunes (18-24 ans) seraient intéressés à 40%, et que les personnes des catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP+) le seraient elles à 24%.

Pour se constituer un patrimoine

Pour l’anecdote, les plus jeunes s’imaginent plutôt investir dans un logement étudiant, et les plus de 50 ans dans une résidence pour personnes âgées. Quant à ce qui attire les personnes intéressées par l’immobilier locatif dans ce type d’investissement, ils répondent à 53% l’idée de se constituer un patrimoine, à 48% l’augmentation de revenus au moment de la retraite, et à 45% la possibilité de réduire leurs impôts.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Quant aux différents dispositifs, le Pinel, du nom de l’actuelle ministre du Logement, n’a pas encore atteint la notoriété du précédent dispositif, le « Duflot ». Plus de 81% des Français interrogés déclarent connaître le Duflot, contre 69% pour le Pinel. Les dispositifs plus spécifiques, le « Malraux », le « monuments historiques » (43%) et la location meublée non professionnelle (33%) parlent eux à un nombre bien plus réduit de sondés. Cependant, lorsqu’il s’agit de savoir qui voit « très bien ce dont il s’agit », seuls 20% répondent oui pour le dispositif Duflot, 17% pour le Pinel, 12% pour le Malraux et le « monuments historiques », ou 10% seulement pour la LMNP.

(1) Sondage réalisé en ligne du 12 au 15 mai 2015 auprès d’un échantillon représentatif de 1.003 personnes majeures, selon la méthode des quotas.