L’indice de confiance des ménages n’a pas bougé de septembre à octobre. Mais l’étude d’opinion de l’Insee pointe une légère évolution concernant les finances personnelles : certains Français pensent qu’il est à nouveau opportun d’épargner.

Tombé sous sa moyenne de long terme (1) pendant l’été, l’indice mesurant « l’opportunité d’épargner » reprend 2 points en octobre et dépasse à nouveau cette moyenne. Concrètement, à la question « Dans la situation économique actuelle, pensez-vous que ce soit le bon moment pour épargner ? », les sondés sont plus nombreux à répondre oui qu’en juillet, août et septembre.

Si l’automne semble remettre l’épargne au goût du jour, les ménages ont-ils pour autant les moyens de mettre de l’argent de côté ? A priori, légèrement plus que ces derniers mois : l’indice sondant les Français sur leur capacité d’épargne se redresse d’un point en octobre alors qu’il n’avait plus évolué depuis trois mois.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Plus pessimistes concernant l’avenir

Les personnes interrogées restent toutefois plutôt pessimistes concernant leur avenir. Ainsi elles pensent que leur capacité à mettre de l’argent de côté va décliner lors des douze prochains mois, l’indice dédié ayant perdu 4 points depuis le mois d’août. Probablement la conséquence d’un jugement très négatif sur leurs situation financière et niveau de vie : l’ensemble de ces indicateurs reste très largement en dessous des moyennes de long terme.

(1) Moyenne correspondant à la période janvier 1987-décembre 2013. L’Insee réalise depuis de début de l'année 1987 cette enquête mensuelle de conjoncture auprès des foyers français. Actuellement, l’institut interroge chaque mois environ 2.000 ménages par téléphone. Il publie sur cette base des indices censés permettre de mesurer des évolutions : ces indices ne doivent donc pas être lus comme correspondant à un pourcentage de Français répondant à une question donnée.