Selon des chiffres communiqués mardi par le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema), les assureurs mutualistes ont connu au premier semestre de meilleurs résultats que l'ensemble du marché en assurance dommage et en assurance-vie.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

En dommage, les membres du groupement ont enregistré une hausse du chiffre d'affaires de 4,5%, légèrement supérieure au marché, qui a affiché une progression de 4%, a indiqué le président du Gema, Gérard Andreck, à l'occasion d'une conférence de presse.

En assurance-vie, la collecte est en baisse de 6% à fin juin, alors que le marché accuse un repli de 11%, selon les chiffres de l'Association française de l'assurance (Afa), qui combinent ceux du Gema et de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).

Interrogé sur le risque de retraits (aussi appelés rachats) importants sur les contrats d'assurance-vie liés aux craintes sur la solidité du système financier, Yannick Bonnet, en charge des finances et de l'assurance-vie, a estimé que le regain d'inquiétude n'était « pas aussi violent qu'en 2008, on le sent moins ».