Le ministère de la Transition écologique poursuit l'envoi des chèques énergies. Un coup de pouce financier, dont le montant peut varier entre 48 et 277 euros, envoyé aux familles modestes. 28 départements doivent le recevoir durant la semaine du 19 au 22 avril 2022. Voici lesquels.

Pour régler leurs factures d'énergies, les foyers les plus modestes peuvent compter sur une aide du gouvernement. En effet, le ministère de la Transition écologique a commencé à la fin du mois de mars 2022 à envoyer des chèques énergies aux familles en difficultés. Durant la semaine du 19 au 22 avril 2022, les habitants de 28 départements seront concernés.

Chèque énergie 2022 : qui le recevra, et quand ?

Les 28 départements concernés cette semaine

Il s'agit du Calvados, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Corse (4e envoi), Côtes-d'Armor, Creuse, Finistère, Gers, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Eure-et-Loir (3e envoi), Loire-Atlantique, Loiret, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne, Morbihan, Bas-Rhin (3e envoi), Sarthe, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Guadeloupe (4e envoi), Martinique (3e envoi) et La Réunion (4e envoi). Pour les départements concernés par un 3e ou un 4e envoi, cela signifie que la distribution a été étalée sur plusieurs semaines.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Pas de panique si vous ne recevez pas immédiatement le courrier dans votre boîte aux lettres. Le gouvernement rappelle qu'il peut mettre quelques jours à arriver à destination.

Utilisable jusqu'en mars 2023

Le montant du chèque énergie varie cette année entre 48 et 277 euros. Son montant est calculé en fonction des revenus du foyer. Avec ce chèque, les ménages peuvent régler des factures d'énergies directement auprès de leur fournisseur mais également l'utiliser pour financer des travaux de rénovation énergétique s'ils ont été réalisés par un professionnel certifié. Près de 6 millions de ménages le reçoivent chaque année.

Ce chèque énergie peut être utilisé jusqu'à fin mars 2023. Il est possible de tester son éligibilité sur le simulateur mis en place par le gouvernement.

Comparez les fournisseurs d'énergie