En faisant le ménage dans vos contrats, il est possible de faire de grosses économies : prêt immobilier, assurance auto et habitation, streaming, forfait mobile.... De quoi redonner un peu d'air à votre pouvoir d'achat malmené par la hausse des prix.

Mois après, mois l'inflation grignotte encore un peu plus votre budget. Selon l'Insee, la hausse des prix approche la barre des 6% et friserait même les 7% en septembre. Pour limiter la casse sur votre budget, le gouvernement présente ce jeudi un projet de loi qui justement vise à préserver le pouvoir d'achat des ménages, notamment en revalorisant les pensions de retraites et les prestations sociales.

Mais il est possible de réaliser facilement, par vous-même, des centaines, voire des milliers d'euros d'économies en renégociant vos différents contrats. Tour d'horizon des possibilités qui s'offrent peut-être à vous.

Crédit immobilier : négociez l'assurance du prêt

C'est un changement de taille qui a été mis en place depuis le 1er juin. Les nouveaux emprunteurs peuvent désormais changer à tout moment d'assurance de prêt, une protection quasi-obligatoire quand on prend un crédit immobilier. Jusqu'ici, cette possibilité était difficile à mettre en œuvre : au cours de la première année suivant l'octroi du crédit ou chaque année à la date aniversaire du contrat. Résultat, les banques s'accaparent près de 90% du marché avec des contrats souvent bien plus chers que la concurrence.

Mais les choses devraient donc évoluer puisque tous les emprunteurs qui ont signé un crédit immobilier avant le 1er juin de cette année pourront aussi bénéficier de la résiliation de leur assurance emprunteur à tout moment dès le 1er septembre, et ainsi trouver une assurance moins chère mais peut-être aussi avec de meilleures garanties. Car au-delà du taux immobilier que les emprunteurs ont souvent le réflexe de négocier, ils oublient trop souvent de se pencher sur le coût de l'assurance qui est plus élevé que les intérêts du crédit. Avec cette réforme, « selon les profils, les économies réalisées se chiffrent entre 5 000 et 15 000 euros, le Français vont regagner du pouvoir d'achat, étant donné la période c'est plutôt très bienvenu ! », souligne Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.

Trouvez l'assurance de prêt la moins chère

Mutuelle santé : évitez de vous faire plumer

Année après année, le coût des mutuelles santé progresse : près de 40% d'augmentation sur dix ans. Et la note est particulièrement salée pour les retraités avec des contrats qui peuvent friser les 3 000 euros par an.

Mutuelle : base, option 2 ou 3, comment bien choisir votre niveau de garantie ?

Mais bonne nouvelle, depuis le 1er décembre 2020, il est possible de résilier son contrat de complémentaire santé à tout moment, passé le premier anniversaire. Pensez à jeter un œil aux offres de la concurrence. Il y en a probablement une qui devrait vous convenir à un prix plus léger.

Mutuelle : scrutez le meilleur contrat

Assurance auto : vérifiez vos garanties

Assurer son véhicule, c'est obligatoire et ça coûte cher : environ 10% du budget annuel d'un automobiliste. Sachant que chaque année, le montant moyen des primes augmente de 3 à 4%, soit une hausse de 20 à 30 euros, vous avez tout intérêt à regarder si vous ne pourriez pas trouver une protection moins onéreuse avec des prestations équivalentes, voire meilleures. Selon une étude réalisée pour MeilleureAssurance, 76% des personnes interrogées avaient pu réaliser une économie de 335 euros en moyenne avec une protection similaire. Et c'est facile. La loi Hamon de 2015 permet de résilier votre contrat à tout moment dès qu'il a plus d'un an. C'est le nouvel assureur qui se charge lui-même de la résiliation. Pour économiser davantage, c'est aussi l'occasion de regarder en détail les garanties que vous avez et de les adapter à votre situation.

Comparez votre assurance auto

Assurance habitation : comparez

Jusqu'à 40% de rabais avec des garanties équivalentes. Non, vous ne rêvez pas. Sur votre assurance habitation, obligatoire pour les locataires et les copropriétaires, vous pouvez aussi réaliser de substantielles économies en regardant ce que la concurrence propose. On vous livre quelques astuces pour y arriver sans difficulté.

Assurance habitation : jusqu'à 40% d'économie

Frais bancaires : pensez aux banques en ligne

C'est encore un gisement d'économies alors qu'un quart des Français sont incapables d'estimer le montant des frais bancaires qu'ils paient chaque année. Vous pourriez ainsi gagner jusqu'à 259 euros par an en ouvrant votre compte principal dans l'un des premiers établissements du palmarès MoneyVox des banques les moins chères, actualisé au 1er juillet, plutôt que dans les derniers. Si le coût annuel dans les banques en ligne comme Boursorama Banque ou Fortuneo est de 2,78 euros par an (hors prime de bienvenue jusqu'à 130 euros), il grimpe par exemple à 261,90 euros chez Banque Dupuy de Parseval. Tout en restant au sein du même établissement, il existe aussi des trucs pour réduire votre facture.

Le classement des banques les moins chères au 1er juillet

TV/streaming : zappez

C'est le poste budgétaire sur lequel les Français pensent pouvoir faire le plus d'économies. Le choix est d'ailleurs de plus en plus vaste. Il y a d'abord Netflix qui est devenu le leader en France de la vidéo en ligne à l'une des ces 3 offres qui vont de 8,99 euros à 17,99 euros par mois. Mais les offres concurrentes sont nombreuses avec Prime Video à 5,99 euros par mois, Apple TV+ à 4,99 euros par mois ou encore Canal+ Séries à partir de 6,99 euros par mois et encore Disney + à 8,99 euros par mois. N'hésitez pas à comparer et à changer chaque mois de fournisseur en fonction des programmes proposés. En effet, la plupart des offres sont sans engagement.

Téléphonie/Internet : changez d'opérateur

Là aussi, des économies sont possibles. Un rapide coup d'œil au comparateur de l'association UFC-Que Choisir permet de voir qu'il existe de belles opportunités. Un gros consommateur d'internet mobile trouvera des offres allant de 4,99 euros à 17,99 euros avec une enveloppe data d'au moins 40 Go. Comme la technique du saut de livrets pour votre épargne, pensez donc aux super-promos. Le principe vaut aussi pour les box Internet alors que les opérateurs rivalisent d'imagination pour faire payer plus cher les consommateurs via une montée en gamme de leurs offres.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées