Face à l'inflation, le gouvernement a mis en place différentes aides dans l'objectif de préserver et soutenir le pouvoir d'achat des Français. De la remise sur le carburant au chèque énergie en passant par la suppression de la redevance audiovisuelle, tour d'horizon des différents dispositifs.

Depuis plusieurs mois, le gouvernement tente de lutter contre l'inflation en proposant différentes aides aux Français. L'objectif est de limiter le plus possible la baisse du pouvoir d'achat de la population dans un contexte de crise économique aggravée par la guerre en Ukraine, rapporte RTL. Parmi ces aides figure notamment la récente remise de prix sur le carburant directement à la pompe. Cette réduction de 18 centimes par litre de carburant a été prolongée jusqu'à la fin de l'année 2022 pour faire face à la hausse significative des prix, alors que certains carburants ont dépassé la barre symbolique des 2 euros le litre.

Prime Macron et chèque énergie renouvelés

Dans le même temps, la prime Macron instaurée en 2019 va voir son montant tripler dès cet été. Elle pourra ainsi atteindre jusqu'à 3 000 euros, et passera également de 2 000 à 6 000 euros si l'entreprise a signé un accord d'intéressement en ce sens et intègre moins de 50 salariés. Exonérée d'impôts et de cotisations sociales, cette prime peut être versée à tous les salariés selon des conditions de revenu.

Les foyers dont le revenu fiscal est inférieur à 10 800 euros peuvent aussi bénéficier du chèque énergie, mis en place en 2018. Ce chèque non encaissable, d'un montant allant de 150 à 277 euros, peut être utilisé pour régler les dépenses d'électricité ou de gaz naturel, elles aussi en forte hausse depuis quelques mois.

Facture de gaz : le gouvernement doit-il empêcher la fin du tarif réglementé pour protéger les ménages ?

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Des prestations sociales revalorisées

En décembre 2021, le gouvernement a versé un chèque inflation de 100 euros à 38 millions de Français. Les contribuables éligibles qui ne l'ont toujours pas reçu peuvent encore le réclamer. À la prochaine rentrée scolaire, un chèque alimentaire sera aussi versé aux personnes aux revenus les plus modestes, précise RTL.

En outre, certaines prestations sociales vont bientôt prochainement revalorisées de 4%. Ce sera le cas du RSA, de l'AAH ou encore du RSO. Les pensions de retraites seront également indexées sur l'inflation à partir du 9 août prochain. Enfin, Emmanuel Macron a annoncé au mois de mai dernier que la redevance audiovisuelle serait supprimée dès l'automne 2022.

Inflation : pourquoi la cantine scolaire de vos enfants va coûter plus cher à la rentrée prochaine