Suite aux annonces du Premier ministre Jean Castex, face aux vagues conjointes de variants Delta et Omicron, la vente d'autotests n'est plus réservée aux pharmacies « à titre exceptionnel et jusqu'au 31 janvier 2022 ». Les patrons d'hypermarchés annoncent déjà des ventes « à prix coûtant », à moins de 2 euros à l'unité ou à 6,20 euros la boîte de 5 tests.

« A titre exceptionnel et jusqu'au 31 janvier 2022, les autotests de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasal (...) peuvent être vendus au détail (...). Ces dispositifs médicaux sont réservés aux personnes asymptomatiques pour leur seul usage personnel. Un arrêté du 27 décembre 2021 modifiant l'arrêté du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire » a été publié ce matin au Journal officiel. Le même arrêté supprime, temporairement et exceptionnellement, le fait que la vente d'autotests soit « limitée aux pharmaciens au sein de leur officine ».

Les enseignes de grande surface militaient depuis plusieurs jours pour cette mesure et certains établissements, dont E.Leclerc ou Lidl, affirment avoir déjà des autotests en stock. L'arrêté étant applicable immédiatement, la vente d'autotests est désormais possible dans les supermarchés et hypermarchés. A combien ?

« Moins de 2 euros » par autotest

« Si on en avait le droit, les Leclerc vendraient les auto-tests à moins de 2 euros », écrivait le 22 décembre Michel-Edouard Leclerc sur son blog. « Ce serait moitié moins cher que les officines les moins chères. » Le très médiatique patron des magasins Leclerc a promis une vente « à prix coûtant » ce matin. Puis l'enseigne a annoncé une mise en vente, dès aujourd'hui, à 1,95 euro à l'unité.

Jusqu'à présent, c'est un prix plafond qui limite le prix des autotests : « La dispensation est libre en respectant un prix limite de vente de 5,20 euro par autotest », pour le grand public, explique l'Assurance maladie.

Dominique Schelcher, PDG de Système U, a lui aussi assuré que les autotests devraient être mis en vente à « moins de 2 euros » par autotest, à prix coûtant, dans les supermarchés U.

6,20 euros la boîte de 5 autotests

L'enseigne Intermarché a annoncé mardi, dans la foulée, des autotests à prix coûtant à partir de jeudi 30 décembre en magasin. Jeudi, Intermarché affirme sur Twitter avoir effectivement mis en rayons des boîtes de 5 autotests à 6,20 euros la boîte, soit 1,24 euro le test. Dans le même temps, Michel-Edouard Leclerc faisait une annonce similaire : « E.Leclerc les vendra désormais à 1,24 euro (6,20 euros la boîte de 5). C'est à prix coutant (sans marge). » Un prix qui donnera peut-être le « la » dans les autres grandes surfaces.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif