psa
Plan du site Rechercher

Crowdfunding : 5 chiffres étonnants sur le succès du financement participatif

  • Par
Une foule formant le signe "euro"
© tai111 - Fotolia.com

Les fonds drainés par le financement participatif, dans son ensemble, ont progressé de 56% en 2019 selon le baromètre de la fédération professionnelle. La collecte annuelle ? 629 millions d’euros. Mais sa répartition peut surprendre…

15 223 projets de dons financés en 2019

Les dons, avec ou sans récompense au donneur, constituent le mode de perception historique du financement participatif, popularisé par la plateforme historique KissKissBankBank, par Ulule, ou plus récemment par HelloAsso, entre autres. En nombre de projets financés, le financement participatif par le don reste majoritaire : 15 223 projets « dons » ont été financés en 2019, contre 4 606 projets « prêts » et 125 « investissements » (principalement en actions) selon le baromètre annuel du crowdfunding en France, édité par l’association professionnelle Financement participatif France (FPF) avec l’aide de Mazars.

508 millions d’euros de « crowdlending »

Le podium est totalement chamboulé lorsqu’on s’intéresse aux montants concernés. Avec 508 millions d’euros collectés en 2019 (contre 279 millions en 2018), le « crowdlending » (financement participatif sous forme de prêt) domine outrageusement le secteur. Il s’agit du « crowdlending » au sens large puisque le prêt rémunéré (prêt direct du particulier à l’entreprise, via une plateforme) est totalement dépassé par l’investissement via les obligations, des titres de créance émis par les entreprises dans lesquels les particuliers investissent via une plateforme. Les obligations ont représenté 453 millions d’euros de la collecte 2019, soit l’immense majorité du « score » du « crowdlending ».

52% des fonds collectés investis dans l’immobilier

328 millions d’euros des 629 millions d’euros drainés en 2019 par le secteur du financement participatif ont été investis dans l’immobilier. Soit 52%. Mazars et la FPF segmentent par ailleurs la collecte par grands secteurs d’activité (économique, culturel et social), mais le secteur économique est très nettement prépondérant (576 millions d’euros de collecte), et l’immobilier représente 57% des fonds collectés au sein du secteur économique. Un secteur où exercent des plateformes telles que Anaxago, Wiseed, WeShareBonds, Fundimmo…

Lire aussi : Crowdfunding immobilier : savez-vous toujours dans quoi vous investissez ?

8 à 10% de rendement annoncé

Le secret du succès des obligations ? Le rendement promis. Sept plateformes proposant un investissement en obligations déclarent que leur taux de rendement interne (TRI, rentabilité annuelle des projets, hors fiscalité) se situe entre 8% et 10%, sur 18 plateformes catégorisées « prêt en obligations ». Or les plateformes de « crowdlending » catégorisées « prêt rémunéré » sont 9 (sur 18) à annoncer un TRI situé entre 4% et 6%.

41 et 46 ans

Qui donne ou investit sur les plateformes de crowdfunding ? Les 1,27 million de financeurs, au total, ont en moyenne 41 ans sur les plateformes de dons, et 46 ans sur les plateformes de prêts/obligations ainsi que sur les plateformes d’investissement.

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox