Prime de Noël : qui pourra la toucher cette année ?

Argent liquide et décoration de Noël
© Lothar Drechsel - Fotolia.com

Cette aide, très attendue par plus de 2 millions de bénéficiaires, est versée depuis 1998 dans les 2 semaines qui précèdent Noël.

Elle avait été versée l’an dernier à plus de 2,3 millions de Français. Si la prime de Noël, une aide créée en 1998 par Lionel Jospin pour aider les familles modestes à l'approche des fêtes de fin d'année, n'est mentionnée dans aucune loi et n'est donc théoriquement pas obligatoire pour l'Etat, il y a fort à parier qu’elle soit reconduite encore une fois cette année, notamment dans un contexte sociale inflammable sur fond de mouvement des Gilets jaunes et de contestation de la réforme des retraites. Contacté à plusieurs reprises par MoneyVox, le ministère des Solidarité et de la Santé n’avait pas répondu à nos sollicitations au moment de la publication de cet article.

Cette aide forfaitaire exceptionnelle est versée automatiquement - aucune démarche à faire - traditionnellement dans les 15 jours précédant Noël à certains bénéficiaires de minima sociaux. Pour cela, il faut percevoir le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation de solidarité spécifique (ASS) l'allocation équivalent retraite (AER) ou encore la prime forfaitaire pour reprise d'activité.

Un montant minimum de 152,45 euros

Le montant de la prime de Noël, qui représente chaque année un budget d'environ 500 millions d'euros, reste inchangé depuis 2009. Dans le cas des personnes qui touchent le RSA, la prime est versée par la Caf ou la Caisse de mutualité sociale agricole. Cette prime est de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un foyer de deux personnes et 274,41 euros pour trois personnes. À partir de quatre personnes, le montant de la prime est plus élevé pour les foyers monoparentaux. La prime est de 335,39 euros pour un adulte seul avec trois enfants, contre 320,14 euros pour un couple avec deux enfants. La prime est ensuite complétée de 60,98 euros par enfant supplémentaire.

Pour les bénéficiaires de l'AER ou de l’ASS, le montant de la prime est fixe et ne dépend pas du nombre de personnes composant le foyer. Elle s'élève, à 152,45 euros et est versée par Pôle emploi.

Partager cet article :

© MoneyVox / MB / Novembre 2019