Les Français ont la confiance au beau fixe en avril 2015 à en croire l’Insee. L’indicateur global a retrouvé son plus haut niveau depuis janvier 2010. L’opinion des sondés sur leurs finances personnelles évolue tout aussi positivement, l'indice de capacité d’épargne future égalant même étonnamment son précédent record.

En l’espace de deux mois, l’indice mesurant le sentiment des Français sur leur capacité d’épargne future a ainsi gagné sept points, grimpant de -3 à 4. Repassé en territoire positif, ce solde d’opinion signifie qu’une majorité de personnes interrogées (1) estime pouvoir réussir à « mettre de l’argent de côté au cours des douze prochains mois ». Une évolution d’autant plus notable que cet indice spécifique égale son plus haut historique, l’Insee réalisant cette étude depuis plus de 40 ans. Ce solde de 4 pour la « capacité d’épargne future » n’avait été précédemment atteint qu’en janvier 2001.

Interrogés sur leur capacité à mettre de l’argent de côté dès à présent, les sondés se montrent là encore plus positifs qu’à l’accoutumée, avec un solde en progression de un point par rapport à mars et de neuf points supérieur à la moyenne constatée depuis 1987.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Ces opinions favorables à l’épargne sont probablement la conséquence de situations financières qui s’améliorent légèrement : les indices dédiés à la situation financière passée et future gagnent respectivement deux et un points.

(1) L’Insee interroge chaque mois 2.000 ménages. L’institut publie pour chaque indice un solde d’opinion, c’est-à-dire la différence entre les réponses positives et négatives, le niveau de confiance étant lui un indicateur global.