L’Insee a publié ce matin son baromètre mensuel de la confiance des ménages. Si l’indicateur général atteint son plus haut niveau depuis juillet 2012, les indices dédiés à l’épargne sont sur la pente descendante.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Après un net regain d’optimisme concernant leur capacité d’épargne future en juin dernier, les ménages se montrent chaque mois plus pessimistes sur ce point depuis cinq mois. L’indice dédié (1) a perdu 6 points depuis juin 2014.

Même constat pour les deux autres indicateurs de l’Insee consacrés à l’épargne. L'indice de la capacité d’épargne actuelle perd deux points au mois de novembre. Tout comme celui mesurant l’opportunité d’épargne, c'est-à-dire l'opinion des Français sur le fait qu'il s'agisse du « bon moment » ou non pour thésauriser.

Les avis semblent plus partagés sur la situation financière actuelle. Les perspectives d’évolution sont revues à la hausse (+2 points) par rapport au mois d’octobre mais baissent légèrement (-1 point) lorsque les Français sont interrogés sur leur situation actuelle.

(1) Il s’agit d’un indice permettant de mesurer des évolutions, et non pas d’un pourcentage. Les indices communiqués par l’Insee dans le cadre de ce baromètre de la confiance des ménages sont élaborés suite à des entretiens téléphoniques réalisés auprès de 2.000 ménages environ chaque mois.