L’INSEE a publié ce matin l’indice des prix à la consommation pour le mois de janvier 2012, en baisse de 0,4% par rapport à décembre.

Cette baisse mensuelle de 0,4 point, qui annule une hausse de même niveau entre novembre et décembre 2011, s’explique, selon l’INSEE, par un « recul des prix des produits manufacturés, lié aux soldes d’hiver. » Elle est particulièrement sensible pour l’habillement et les chaussures (-10,9%), l’ameublement (-2,3%) et la maroquinerie (-3,5%).

Cette baisse est toutefois « atténuée par la forte hausse des prix de l’énergie », toujours selon l’INSEE. Dans ce secteur, les prix ont augmenté de 2,4% entre décembre et janvier, et 7,9% sur un an. Le prix de l’essence, notamment, a subi une hausse mensuelle de 3%.

Les prix des services, de leur côté, sont stables. Les hausses tarifaires, notamment dans l’hôtellerie, la restauration, l’entretien de l’automobile et la maison, sont compensées par des baisses saisonnières dans les services liés au tourisme, comme le transport aérien ou les séjours tout compris. Le prix des services de télécommunication baisse aussi de 1,1% sur un mois et de 4,4% sur un an.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

+2,3% sur un an

Sur un an, l’inflation hors tabac passe en janvier à 2,3%, contre 2,4% en décembre 2011. Pour mémoire, le mois dernier, le gouvernement avait suivi la recommandation de la Banque de France, qui préconisait de ne pas relever le taux du Livret A, malgré un niveau d’inflation qui aurait justifié, selon la règle de calcul en vigueur, un passage à 2,75%, contre 2,25% actuellement.