L’enquête mensuelle de conjoncture de l’Insee révèle que le moral des ménages français s’est amélioré en septembre, grâce notamment à un recul des inquiétudes concernant le chômage et la situation économique.

L’indicateur résumé de l’Insee est ainsi en progression de trois points par rapport à juillet, mois qui déjà avait été marqué par une stabilisation après plusieurs mois de chute. A -35, il reste toutefois nettement en dessous de sa moyenne de long-terme, située à -19.

Dans le détail, fait rare, tous les indicateurs progressent. L’opinion des ménages sur l’évolution du niveau de vie en France gagne ainsi quatre points. Les Français sont plus mesurés dans l’appréciation de leur situation financière personnelle, en hausse d’un point seulement.

L’évolution la plus spectaculaire concerne le chômage. En deux mois, le nombre de Français anticipant une hausse du chômage a baissé de 22 points (de 66 en juillet à 44 en septembre). Cet indicateur, comme la plupart des autres, n’a pas pour autant rattrapé sa moyenne de long-terme (33).

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Deux indicateurs, toutefois, s’en rapprochent en septembre. Les ménages français, en effet, restent plutôt confiants sur leur capacité future à épargner (+2 par rapport à juillet) et considèrent également que la période est opportune pour faire des achats importants (+4).