L'écart de prix pour une même assurance multirisques habitation peut monter à 51% entre Le Mans et Paris, selon une étude de Meilleurtaux.com. Globalement, l'Ouest de la France est la zone la plus privilégiée.

Pourquoi l'assurance habitation coûte-t-elle plus cher en Ile-de-France et en Provence-Alpes Côtes d'Azur ? Ce sont des régions où la « fréquence des vols est nettement supérieures aux autres régions françaises », avec près de 9 cambriolages pour 1 000 logements, explique Fabien Soccio, le porte-parole de meilleureassurance.com. Résultat, des écarts de tarifs pouvant grimper à 51% pour un bien identique situé à Marseille ou au Mans, selon cet expert qui vient de réaliser comparative.

Le résultat est le même quel que soit le profil retenu sur les trois étudiés : un célibataire - jeune actif ou étudiant - locataire d'un appartement de 20 à 40 m² en centre-ville ; un couple avec un enfant en bas âge locataire d'un appartement de 50 à 80 m² en centre-ville et une famille avec un à trois enfants propriétaire d'une maison de 100 à 130 m² en périphérie de centre-ville. Autre constat dressé, l'Ouest de la France profite des prix les plus bas.

Assurance habitation : consulter le comparateur de notre partenaire

Paris au top, Rennes 20e

Sans surprise, les villes proches de la Méditerranée sont très coûteuses pour une famille : 377 euros à Marseille pour une famille en maison, 369 euros à Montpellier ou 354 euros à Bordeaux. Toutes les villes au sud de Lyon présentent des tarifs supérieurs à la moyenne des vingt villes retenues dans l'enquête. Paris et sa banlieue affichent le tarif le plus élevé avec 388 euros.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Pour payer le moins cher, il faut habiter une maison à Rennes (289 euros contre 321 à Nantes ou 306 euros à Angers). Pour un étudiant ou une personne seule, avec une superficie réduite, Paris est en tête à 179 euros suivie de près par Marseille à 176 euros. Angers ferme la marche avec une prime annuelle moyenne de 123 euros.

Assurance habitation : ce qu'elle vous coûte au m2

Selon les dernières statistiques du ministère de l’intérieur, 490 000 ménages ont été victimes d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage de leur résidence principale en 2018. Et si l'assurance multirisques habitation n'est pas obligatoire, elle peut s'avérer bien utile en cas de vol.