Noël : les ados préfèrent le cash aux cadeaux !

Cadeau en espèces
© by studio - Fotolia.com

Plus les enfants vieillissent, plus ils souhaitent recevoir de l’argent plutôt que des cadeaux à Noël. Parmi les 10-18 ans, ils seront ainsi plus de 80% dans ce cas.

Dès l’âge de 10-12 ans, ils sont 70% à réclamer du cash, selon un récent sondage commandé par Pixpay (1). Un pourcentage qui progresse ensuite avec l’âge : 82% pour les 13-14 ans, 86% pour les 15-16 ans, 92% pour les 17-18 ans. Même tendance pour les sommes reçues : plus leurs enfants grandissent, plus les parents se montrent généreux. Les 10-12 ans reçoivent ainsi 64 euros en moyenne, les 13-14 ans 67,20 euros et les 15-16 ans 80,70 euros. La barre des 100 euros est même atteinte pour les 17-18 ans.

En moyenne, la dotation de Noël atteint 81 euros, une somme qui varie selon les régions, de 85 euros en Auvergne-Rhône-Alpes à 62 euros en Bretagne. De manière surprenante, les foyers dont le revenu est compris entre 1 000 et 1 500 euros par mois (75,40 euros) s’avèrent plus généreux que ceux qui gagnent entre 1 500 et 1 999 euros (60 euros). Le budget monte toutefois à 102,10 euros dans les familles gagnant entre 4 500 et 5 999 euros par mois, et à 134,70 euros au-delà.

Le cash, OK, mais pas trop tôt

Donner de l’argent plutôt que des cadeaux, est-ce vraiment une bonne idée ? Pixpay a posé la question à Laurence Peltier, une psychologue. Elle conseille d’attendre au minimum 12 ou 13 ans, et idéalement 14 ou 15 ans avant d’accéder à la demande des ados. Avant cet âge, « établir une liste de cadeaux de Noël pousse l’enfant à s’interroger sur ce qu’il aime et permet aux parents de continuer à s’intéresser aux goûts de leur enfant (…), explique-t-elle.

Ensuite, faire le choix de l’argent ne signifie pas leur donner carte blanche. La psychologue conseille ainsi d’échanger avec son enfant sur l’usage qu’il compte faire de la somme obtenue, et une fois l’achat concrétisé, l’inciter à remercier.

(1) Sondage réalisé par l’Institut Poll&Roll auprès de 1 000 parents d’adolescents au collège et lycée.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Décembre 2019