Le fonds en euros disponible sur les contrats multisupports d’assurance-vie de Groupama et de Gan, qui font partie du même groupe, a été rémunéré à hauteur de 1,80% en 2013. Une performance très en-deçà des standards du marché mais qui peut être bonifiée jusqu’à 2,90%, notamment grâce à l'ancienneté et en fonction de la proportion d’unités de compte dans le contrat.

Comme l’an passé, le groupe de banque et d’assurance Groupama, qui chapeaute notamment Gan Patrimoine et Gan Assurances, a fait le choix de ne pas publier de communiqué annonçant ses taux de rendement d’assurance-vie pour l’année 2013. Le groupe accepte toutefois de répondre aux sollicitions à ce propos et a publié un taux sur la page « assurance-vie » de la marque phare du groupe, Groupama : « jusqu’à 2,90% » (1).

Où démarre cette fourchette de rémunération allant « jusqu’à 2,90% » ? Contacté, le service communication du groupe a précisé que l’assureur Groupama Gan Vie applique pour l’année 2013 une « grille de taux » allant de 1,80% à 2,90% sur son fonds en euros. La hauteur de la rémunération est établie en fonction de la part d’unités de compte détenue en parallèle sur le contrat d’assurance-vie (2), de l’importance de l’encours et de l’ancienneté. Cette fourchette de rémunération est notamment valable pour le fonds euros du contrat multisupports Groupama Modulation, le produit phare de l’assureur.

Par ailleurs, le service communication annonce un bonus concernant uniquement les contrats monosupports, afin de compenser l'absence de bonus lié à la proportion d'unités de compte : « Groupama met en œuvre pour la première fois cette année un bonus de fidélité. 30% du portefeuille [d'épargnants] profite du bonus de 0,20 point sur le fonds euros des contrats monosupports de plus de 12 ans. »

Un fonds servant du 3,35% en 2010

Malgré cette politique de bonus, le rendement du fonds euros de Groupama et de Gan Patrimoine a poursuivi sa chute en 2013 et la majeure partie des assurés devraient être rémunérés en-deçà de la moyenne du marché, attendue par les spécialistes autour de 2,70%. En 2012, le groupe appliquait déjà une fourchette de rémunération mais elle se situait entre 2,50% et 3,10%, ce qui correspond à une baisse de 0,20 point pour le rendement maximal et à une baisse de 0,70 point pour le rendement minimal en un an. Avant ce passage au système de « grille de taux », le fonds euros des contrats multisupports, hors contrats « haut de gamme », permettait de bénéficier d’un rendement de 3% en 2011 et de 3,35% en 2010.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Afin de contrebalancer ces performances en demi-teinte, Groupama et Gan ont annoncé dès le 6 novembre une collecte de plus d’un milliard d’euros sur les supports en unités de compte, ce qui porte à 30% la proportion des unités de compte dans la collecte épargne du groupe. « Après avoir réalisé plus d’un milliard d’euros de collecte en unités de compte à fin octobre, nous souhaitons accélérer en 2014, notamment par le lancement d’offres de retraite entièrement rénovées », avançait le groupe dans le communiqué diffusé début novembre 2013.

Lire aussi : Rendements 2013 de l'assurance-vie : les hausses et les baisses des fonds euros

Mise à jour (29 janvier 2014) - Ajout de précisions, suite à une seconde réponse de Groupama, concernant les contrats monosupports et sur le bonus pour les multisupports.

(1) Net de frais de gestion et avant prélèvements sociaux.

(2) Le premier bonus, de 0,20 point, est obtenu à partir de 10% d'unités de compte. Le bonus concerne selon Groupama la moitié des assurés en multisupports.