Près de trois quarts (74,1%) des salariés partis à la retraite entre juillet 2008 et juin 2009 ont fait valoir leurs droits "dès qu'ils en ont eu la possibilité", selon une enquête sur les motivations de départ à la retraite publiée mardi.

Pour ces salariés, partis avant la réforme des retraites votée fin 2010, l'âge moyen réel de liquidation a été de 61,2 ans, selon cette enquête de la Caisse nationale d'assurance retraite (Cnav), la direction de la Sécurité sociale (DSS) et la direction des statistiques des ministères sociaux (Drees). L'âge « idéal » de départ aurait été selon eux en moyenne de 60,1 ans.

Les motifs les plus cités, parmi une liste de motivations de départ, sont « le fait d'avoir atteint le taux plein » (pour 71% des nouveaux retraités), le désir de profiter de sa retraite le plus longtemps possible (68%) et « le fait d'avoir atteint 60 ans (51%) ». Pour 46% des nouveaux retraités, des motivations liées au dernier poste occupé ont joué, comme l'absence de perspective d'évolution, les conditions de travail, l'absence de proposition d'adaptation du poste ou des horaires, ou encore un licenciement.

La peur de la réforme : facteur de départ en retraite ?

Près d'un tiers des nouveaux retraités ont aussi indiqué « que la peur d'une nouvelle réforme qui risquerait de réduire leurs droits a joué un rôle dans leur décision de départ ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Trois mille personnes ont été interrogées par téléphone en février et mars 2010 dans le cadre de cette première vague de l'enquête, parmi les 678.000 nouveaux retraités qui ont liquidé leur retraite de droit direct au régime général (salariés du privé) entre juillet 2008 et juin 2009. « Les modalités de tirage de l'échantillon et les pondérations effectuées sur les résultats veillent à respecter la représentativité des personnes interrogées par rapport à la population totale des nouveaux retraités », ont souligné les auteurs.