L'Autorité des marchés financiers (AMF) a mis en garde mercredi le public contre d'alléchantes propositions d'investissements dans des chambres d'Ehpad émanant en réalité d'escrocs, dont certains proposent des rendements de 10% par an.

Ces offres sont « bien souvent issues de sites internet usurpant le nom d'acteurs financiers ou de grands groupes du secteur », alerte l'AMF, qui dit avoir reçu plusieurs centaines de demandes d'épargnants à ce sujet depuis janvier. Selon l'AMF, le préjudice moyen déclaré dans ce genre d'arnaques « avoisin[e] les 60.000 euros ».

La méthode utilisée est la suivante : les victimes, piégées par des publicités en ligne, renseignent leurs coordonnées puis sont démarchées « par téléphone ou par mail » avant de signer un faux contrat. Les propositions concernent des livrets et fonds d'épargne à taux garantis et des chambres d'Ehpad « vendues à la découpe en Espagne et au Portugal », détaille le gendarme boursier, qui recommande « de ne pas donner suite aux sollicitations (...) sans avoir vérifié que ces personnes disposent des garanties ou des autorisations nécessaires ».

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

L'AMF appelle également les investisseurs à redoubler de vigilance en cas de demandes de transfert d'argent vers un pays tiers. « Méfiez-vous des promesses de gains rapides sans contreparties; il n'y a pas de rendement élevé sans risque élevé », rappelle le gendarme de la Bourse. L'AMF avait mis en garde en juin 2020 contre une escroquerie similaire reposant sur des propositions d'investissements dans des places de parking d'aéroports.