L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) « alerte le public sur les agissements d’escrocs » qui usurpent l’identité de ses instances ou de ses agents. En tentant de soutirer de l’argent.

Vous avez perdu de l’argent en investissant sur le Forex ou les options binaires ? Et une personne se présentant comme mandatée par l’ACPR vous a contacté pour vous proposer de « récupérer les sommes perdues », en vous demandant vos coordonnées bancaires ? Il s’agit très probablement de l’uns des « escrocs » contre lesquels l’Autorité met en garde dans un communiqué diffusé ce demain.

Pour « récupérer » les pertes, les usurpateurs demandent ainsi aux particuliers « le versement préalable d’une commission pour frais ou autres motifs (assurance, garanties, etc.) » : « Ces manœuvres frauduleuses peuvent prendre la forme d’une fausse ''attestation de récupération de fonds'' », explique l’institution, en précisant que l’en-tête de l’ACPR ou la signature d’un de ses agentes est alors usurpée. La démarche des fraudeurs consiste ensuite à réclamer le virement de fonds pour ensuite récupérer les sommes perdues sur le Forex ou les options binaires.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

L’ACPR demande de ne « surtout pas répondre à ces sollicitations », rappelant qu’elle « ne demande jamais le versement d’une quelconque somme d’argent ni la communication de coordonnées bancaires ».