Stable à un niveau relativement bas depuis plusieurs mois, la capacité des Français à mettre de l’argent de côté remonte légèrement selon le baromètre de la confiance des ménages de l’Insee. Malgré les dépenses estivales.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Un soupçon d’optimisme au cœur de l’été ? L’enquête mensuelle de l’Insee réalisée en ce mois d’août (1) pointe une légère hausse de la confiance des ménages. L’opinion que les Français ont de leur situation financière actuelle joue fortement dans ce regain d’optimisme. L’indicateur dédié gagne 7 points. Malgré cette amélioration, il reste toutefois nettement en territoire négatif, à -21 points, ce qui signifie qu’une importante part de sondés conserve malgré tout une vision négative de leurs finances.

En parallèle, les ménages sondés par l’institut de la statistique témoignent d’une légère amélioration de leur capacité d’épargne en août. Bloqué autour des 8 points depuis le début de l’année, le solde d’opinion remonte à 10 points. Les Français peuvent épargner, mais ils ne vont pas forcément s'exécuter. La conjoncture actuelle reste ainsi peu propice à l’épargne selon les personnes interrogées. 50% d’entre eux estiment que ce n’est pas « le bon moment » pour mettre de l’argent de côté, alors qu’historiquement cette étude pointe l'envie d'épargne d'une majorité de ménages.

(1) Sondage mené par téléphone au cours des trois premières semaines du mois d'août, auprès « d’environ 2.000 ménages », selon l’Insee.