La Banque de France vient de dévoiler ses statistiques mensuelles sur les taux de rémunération des dépôts bancaires. Ils se stabilisent à 0,61% en novembre, après plusieurs mois d'érosion.

Entre juin 2014 et septembre 2014, les taux de rémunération (1) des encours de dépôts et placements auprès des institutions financières monétaires avaient perdu près de 0,07 point, pour s'établir à la rentrée à 0,62%. Après un repli de 0,02 point supplémentaire en octobre, ils repartent à la hausse en novembre, en reprenant 0,01 point.

Cette légère hausse des taux est notamment due aux taux des dépôts à vue (0,15%, +0,01 point), des livrets ordinaires (0,98%, +0,02 point) et des dépôts à terme supérieur à 2 ans (2,84%, +0,03 point). Mais elle est « pour partie compensée par la faible diminution du taux moyen des dépôts à terme inférieur à 2 ans », qui a perdu 0,03 point entre octobre et novembre, et s’élève désormais à 1,92%.

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Les taux des livrets réglementés (2) restent inchangés, à 1,05% comme en octobre, mais ont chuté de près de 0,24 point depuis novembre 2013. Parmi ces taux il est à noter que celui du Livret A a été abaissé à 1% depuis le 1er août 2014, contre 1,25% précédemment.

(1) Les taux d’intérêts présentés sont « des taux apparents calculés en rapportant les flux d’intérêts courus des mois sous revue à la moyenne mensuelle des encours correspondants ». Il s’agit également de taux de rémunération bruts, avant prélèvements fiscaux et sociaux.

(2) Les livrets réglementés comprennent les Livret A, livrets bleu, livrets de développement durable, compte épargne logement, livrets jeunes et livrets d’épargne populaire.