Nouvelle dégradation du moral des ménages en mars : l’indicateur résumé de l’Insee chute d’un point par rapport à février pour atteindre - 34 points, son plus bas niveau depuis octobre 2009.

En mars, les Français affichent surtout leur pessimisme sur les perspectives générales d’évolution du niveau de vie : l’indice est en recul de cinq points, à -41. Leur point de vue sur leur situation personnelle est plus nuancé : l’indice est stable, à -12. Ils sont par ailleurs plus nombreux qu’en février à considérer que la période est opportune pour faire des achats importants (-23 contre -24 en février).

Les Français sont également de plus en plus nombreux à anticiper une hausse prochaine du chômage : + 5 points, soit la plus forte hausse enregistrée depuis le mois de juin 2009, où cet indicateur avait atteint son plus haut niveau historique (à +93) avant de reculer de 35 points depuis.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Enfin, la crainte d’un retour de l’inflation, bien qu’en légère hausse (+2) reste mesurée, tandis que les Français sont moins nombreux qu’en février (-2) à considérer que le moment est opportun pour épargner. Selon l’Insee, c’est le première fois depuis plusieurs mois que cet indicateur est en repli.