Le prix des ordinateurs PC risque de continuer à grimper dans les prochains mois. La baisse de la demande après une année 2020 très faste, la pénurie de composants électroniques et la chute de l'euro face au dollar contribuent à la tendance. Les acheteurs, eux, achètent plus rarement et plus haut de gamme qu'avant.

Prudence si vous prévoyez l'achat d'un PC dans les prochaines semaines. Il va falloir se dépêcher, car le prix des ordinateurs est sur la pente ascendante. La faute au cours actuel du dollar par rapport à l'euro, mais aussi aux difficultés d'approvisionnement de certains composants à cause de la pandémie de Covid-19, explique Le Figaro.

Les ventes mondiales sont actuellement à la baisse : il y a eu 12,6% de PC vendus en moins (soit 10 millions d'ordinateurs) au deuxième trimestre 2022, selon le cabinet Gartner. À ce phénomène s'ajoute la baisse du pouvoir d'achat, qui pousse les consommateurs à garder leur ordinateur actuel plus longtemps avant de le remplacer

Apple seule gagnante

Les prix ont déjà commencé à flamber à cause de la pénurie de semi-conducteurs, de matières premières et les coûts logistiques en hausse. Les confinements stricts liés au Covid-19 en Chine, principale fournisseuse de nombreux composants (dont les batteries), continue d'alimenter ce problème.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Par ailleurs, les préférences des consommateurs ont changé. Le prix d'achat moyen d'un ordinateur est passé de 390 à 401 dollars, dopé par les besoins en nouvelles technologies des gamers et des salariés désormais en télétravail. Dans ce contexte, seul Apple tire son épingle du jeu : l'entreprise a vu ses ventes progresser de 9,3% au dernier trimestre, tandis que celles de ses concurrents ont drastiquement chuté.